22 juillet 2018

Jacky Grosçon

Votre nom, s’il vous plaît, monsieur. Grosçon.Je m’appelle Jacky Grosçon. Vous êtes sûr ? Ah, vous n’allez pas me refaire le coup que me font tous les autres, à chaque fois que je dois incliner mon identité, quand même ? Si je vous dis que je m’appelle Jacky Grosçon, c’est que je m’appelle Jacky Grosçon, merde, quoi ! Restez poli, monsieur, ça ne vaut pas la peine de vous énerver, c’est juste pour vérifier si vos papiers sont conformes à ce que vous nous déclarez. Jacky Grosçon, que je vous dis, vous ne savez pas... [Lire la suite]

24 avril 2018

mise en examen

Une heure avant. Stéphane ? Oui ! Il y a deux policiers pour toi. Ah bon ? On a encore un problème avec les douanes  ou la répression des fraudes ? Non, ils disent qu’ils veulent te voir toi, ça n’a aucun rapport avec le travail. Ah bon. J’espère qu’il n’y a rien de grave. Je viens. J’arrive. Bonjour messieurs. Bonjour, vous êtes Stéphane ? Oui. Veuillez nous suivre, s’il vous plaît ? On va où ? Veuillez nous suivre, s’il vous plaît. Prenez vos papiers, vous en aurez besoin. Ah... [Lire la suite]
14 octobre 2017

on a du mal à croire qu'il va y en avoir 29

On a vraiment du mal à croire qu’il va vraiment y en avoir vingt-neuf. Parce que depuis ce matin, et je peux vous dire que j’ai eu le temps de bien observer le cours des choses, car j’ai vu le jour se lever. J’ai vu la nuit partir de son côté et le jour poindre tout doucement, en prenant bien son temps. Comme s’il n’avait que ça à faire alors que moi, j’étais déjà en plein boom, un peu débordé de papiers en tout genre et avec la crève que j’ai en ce moment, surtout, une non-envie d’être à mon boulot mais beaucoup de regrets de ne pas... [Lire la suite]
17 janvier 2017

de meilleure humeur, tant pis

Je crois que je suis de meilleure humeur, ce matin et j’ai des chances de le rester toute la journée voire, toute la soirée. Mais je ne peux jurer de rien à cet instant précis, là, à mon travail, 10h35, heure locale. Sous un soleil d’hiver, exactement. Mais pas n’importe où. Je ne me suis pas spécialement bien levé, à 3h45, ce matin mais je ne l’ai pas fait à reculons, ce qui est déjà ça. Sinon, je serais rentré dans le mur du fond de la chambre, celui qu’on a fait peindre en bleu. Et c’est ainsi que j’aurais justement pu avoir... [Lire la suite]
11 janvier 2017

prendre une douche à 25 euros ?

Pour une fois, en rentrant du boulot, un peu avant midi, alors que je dois me rendre en ville, tout à l’heure, je n’ai pas commencé par prendre ma douche. Non, je suis allé vider le sac de papiers, de journaux et de bouteilles en plastique, je me suis rasé, j’ai mis le couvert (à moins que je n’ai fait ces deux derniers dans l’autre sens mais en réalité, hein, peu importe, on s’en fout un peu, non ?) et j’ai allumé mon ordinateur pour chercher un numéro de téléphone sur Internet. Ensuite, nous avons déjeuné. J’ai mangé avec les... [Lire la suite]
12 octobre 2016

le poinçonneur des Lilas

Je suis le poinçonneur de Lormont. Dans le cadre de mon travail, j’ai souvent l’occasion de perforer des liasses de papier afin de les archiver. Et pour ce faire, j’ai une trouilloteuse, comme on dit. Pas une de compétition mais pas loin. Et depuis deux ans, je conserve tous les confettis qui sont dans le réservoir de l’appareil et donc, régulièrement, je le vide dans des boîtes spéciales, que j’ai dédiées à l’emmagasinage de ces petits ronds de papier. Pour la majorité des gens, ils ne sont pas très festifs car majoritairement blancs... [Lire la suite]

21 septembre 2016

ne pas oublier de vivre

Depuis tout à l’heure, je me demande quelle est la chose importante dont je devais me souvenir et dont justement, je n’arrive pas à me rappeler. Pourtant, c’était évident que je devais garder ça en tête mais des fois, j’ai du mal à trouver mes mots, à retrouver des mots et à ne pas oublier ce que je dois faire. Et dans ces cas-là, je me fais des pense-bêtes mais encore faudrait-il, un jour comme aujourd’hui, encore faudrait-il que je sache où je l’ai mis le petit papier avec ce que je devais faire. Ou dire. Ou écrire. À moins que ça... [Lire la suite]
19 juillet 2016

le plus discrètement du monde

Discrètement, en douce, depuis mon travail alors que je ne sais même plus si j’ai encore un bureau sous l’amoncellement de papiers qui se trouvent devant moi et à mes côtés. Discrètement, car je ne suis pas payé par mon patron pour écrire dans mon blog, même si ça serait quelque chose qui ne serait pas pour me déplaire. Mais j’en profite pour faire une pause, la première depuis que je suis arrivé, ce matin, à 2h50 et là, il est 10h20 au moment précis où j’écris cette phrase. Discrètement, chut, car en plus, je n’aimerais pas plus que... [Lire la suite]
26 juin 2016

à l'impossible, nul n'est tenu

Au lieu de dormir grassement jusqu’à 7 heures (pas trop après car sinon, ça devient indécent), ce matin, je me suis levé à 5h30. Parce que forcément, tous ces événements d’achat d’appartement qui traîne à cause de l’édition de l’offre de prêt définitive et de vente, enfin probablement validée, ça remue les neurones dans tous les sens. Entre inquiétude et excitation positive. Du coup, ça coupe le sommeil comme si le cerveau avait envie de couper les cheveux en quatre. Autant vous dire qu’il y a du boulot car, et ça fait longtemps que... [Lire la suite]
24 juin 2016

l'écureuil et les Misérables

Quand je pense que nous ne faisons qu’un petit emprunt immobilier (tout est relatif mais objectivement, notre prêt réel n’est pas gros et le prêt relais, si ça se trouve, il ne durera pas trois mois, alors…) et quand je vois combien de temps ça prend pour finaliser le dossier qui est pourtant accepté, nous en avons eu la confirmation il y a environ deux semaines de cela. Quand j’essaie de regarder tout ça avec un peu de recul, je me dis qu’on aurait vraiment pu signer l’acte authentique comme prévu, à la date du 17 juin, il y a une... [Lire la suite]