31 octobre 2015

où ai-je la tête ?

Finalement, j’aime beaucoup les idées reçues car je suis un peu sadique et j’aime particulièrement leur tordre le cou. Une espèce de vengeance si personnelle que mes proches me comprendront sans plus de détails.  Et aujourd’hui, c’est du sujet de la guillotine dont j’ai envie de parler. Parce que j’ai ça dans la tête depuis un bon moment et il ne faut jamais couper court à ses idées sous peine (capitale) de les perdre en route. Je voudrais juste préciser que ce n’est pas monsieur Guillotin qui inventa la machine du même... [Lire la suite]

29 octobre 2015

over the rainbow

Il y a deux sortes de gens, ceux qui voient bien et ceux qui ne voient pas bien. Ces derniers étant largement plus que majoritaires en regard des premiers. À première vue, cette phrase peut sembler bien sibylline mais à y regarder de plus près, loin s’en faut, loin de là et même cahin-caha. Après tout, on n’est pas à ça près. Si je vous ai dit ça en préambule (comment veux-tu qu’on prenne le train ?) c’est pour tordre le cou à une idée reçue vieille comme le plus vieux métier du monde, celui de créateur. Mais quelle est... [Lire la suite]
22 octobre 2015

si tous les grains de riz

Il y a quelques mois, j’avais estimé le nombre de lentilles vertes dans un paquet de 500 grammes et aujourd’hui, fier de mon coup d’alors, j’ai envie de remettre ça mais avec le riz. Et je vais même aller encore plus loin que pour les lentilles puisque là, je vais même les mesurer. Partons donc du principe que dans un kilo de riz, on estime qu’il y a 42 600 grains, à condition qu’il n’y en ait aucun de cassé ou d’amputé, qu’ils soient donc tous complets, on peut donc déjà en déduire que le riz non cuit est plus léger que la... [Lire la suite]
12 octobre 2015

mode de règlement

Je l’ai toujours dit, je suis plus à l’aise pour vendre depuis un bureau qu’en déplacement chez les clients. Pour vendre ou pour négocier des achats, d’ailleurs, peu importe, à vrai dire. Et si j’ai fait des étincelles dans ma vie professionnelle passé, celle d’avant les poissons, c’est parce que justement, protégé par mon bureau, mon ordinateur et mon téléphone, j’ai presque envie de dire que tout me réussissait ou presque. J’aurais même vendu du lait à une vache, si j’en avais eu comme cliente. Et si j’avais été dans les produits... [Lire la suite]
06 octobre 2015

mes auvergnats

Elle est à toi, cette chanson, toi l’aveugle, qui sans façon, ne m’a pas vu faire quand j’ai fait des grimaces derrière ton dos et que je t’ai tiré la langue (de bœuf) alors que ça ne m’a rien apporté de plus qu’une toute petite satisfaction éphémère pour ne pas dire futile. Mais j’aime bien joindre le futile à l’agréable. Et ma foi (de veau), comme au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, dorénavant, je promets d’essayer de ne plus jamais dépasser les borgnes. Elle est à toi, cette chanson, toi le tétraplégique qui sans... [Lire la suite]
05 octobre 2015

tout est bon dans le cochon

Langue de bœuf sauce piquante : Vous choisissez un bœuf dont vous êtes éprise et vous le séduisez jusqu’à ce qu’il s’apprête à vous embrasser sur la bouche, à ce moment-là, mais vraiment à ce moment précis, vous prenez quelques gouttes de Tabasco dans la bouche et vous vous laissez embrasser.   Cervelle de veau en beignets : Sans vous faire remarquer de la Ligue de la Protection des Génisses et des Veaux, vous enlevez un petit veau et vous lui tapez sur le crâne à toute force et ainsi, quand vous lui aurez bien... [Lire la suite]

04 octobre 2015

filature

Je ne sais pas quel curieux hasard, nous en sommes venus à nous croiser de nouveau, le monsieur à la casquette « pas loulou de la Cub » et avec les lunettes de soleil au-dessus d’une paire de favoris grisonnants, mais une chose est certaine, nous nous sommes croisés de nouveau. Et pas qu’un peu. Je l’ai reconnu immédiatement même si la femme qui l’accompagnait hier n’était pas avec lui, aujourd’hui. C’était dans le tram du retour. Il est descendu à Thiers-Benauge et j’en ai fait autant. Histoire d’avoir le cœur net. Il... [Lire la suite]
03 octobre 2015

l'annonce faite aux enfants

Bon, les enfants, maman et moi, on a quelque chose à vous annoncer… Les enfants… Dites, les enfants, vous arrêtez de jouer et de crier, j’ai quelque chose à vous dire… Putain, ce n’est pas vrai, allez, dépêchez-vous, toi, tu te mets là et toi, tu te mets là-bas et vous ne bougez plus jusqu’à nouvel ordre sinon, c’est une fessée, je vous aurai prévenus… T’en veux une, toi ?… Putain, ils sont carrément insupportables, tes mômes… Oui, je sais, ce sont aussi les miens, mais ce soir, tu vois, je ne suis pas sûr de vouloir en... [Lire la suite]
26 septembre 2015

le jardinier bricoleur

Il était une fois un petit jardinier bricoleur. Un amateur, à vrai dire. Qui aurait pu être moi. Mais ce n’était pas moi. Il ne faudra donc pas chercher à trouver des similitudes avec moi. Ni théoriques, ni pratiques. Que nenni et re-que nenni ! Je ne suis pas vraiment adroit de mes doigts. Bon, je peux aider quelqu’un qui s’y connaît mais ça s’arrête là. Je ne suis pas du tout bricoleur sauf pour monter les meubles Ikea. Quant au jardinage, je sais planter les choux et manger les framboises à même les framboisiers. Non, je... [Lire la suite]
24 septembre 2015

bis repetita

Yolande, ma sœur, oui, parce que ma sœur s’appelle Yolande, oui, parce que j’ai une sœur, je n’en parle jamais parce qu’on ne se voit pas beaucoup, parce que, à Marseille, oui, parce qu’elle habite à Marseille, eh bien, elle habite Marseille et lundi, oui, parce qu’on était lundi, et lundi, elle était avec ses trois enfants, oui, parce qu’elle a trois enfants et au moment de traverser la rue devant chez elle, oui, parce qu’elle habite juste devant une rue avec un peu de circulation, eh bien, au moment de traverser la rue, elle s’est... [Lire la suite]