13 octobre 2018

une idée fugueuse

Hier après-midi, dans la rue, j’ai eu une idée pour un éventuel billet. Non, c’était peut-être dans le tram. Quand je suis allé en ville, après déjeuner alors que j’aurais tant aimé rester chez moi mais j’avais deux ou trois obligations que je ne voulais pas reporter une fois de plus. Non, c’était bien dans la rue mais un peu dans le tram, aussi. En réalité, j’étais dans une rame qui était annoncée comme terminus au CAPC (Centre d’Arts Plastiques Contemporains) ((on se demande pourquoi, en pleine journée)) et je suis donc sorti de mon... [Lire la suite]

08 décembre 2016

faudrait presque que je parte la veille

J’ai repris les séances d’entraînement cardio depuis cette semaine. J’en suis à ma deuxième fois, déjà : une mardi et une aujourd’hui. Je peux vous dire que ça dérouille drôlement les jambes (pour l’instant, je ne m’occupe que du bas, la prochaine fois, j’enlèverai peut-être le haut) et là, j’en ai plein les pattes, comme on dit. Alors, je me demande si je ne vais pas les laisser reposer, mes guiboles et passer en position horizontale, en six lettres, un mot commençant par « CA »… canapé, peut-être ? Ouiiii !... [Lire la suite]
19 janvier 2016

presque parfait

Hormis qu’il faudra supprimer la baignoire pour la remplacer par une douche, cet appartement que nous avons visité ce midi est presque parfait. C’est vrai, la dame de l’agence, au demeurant très sympathique, n’a pas menti sur la qualité des prestations de ce bien refait récemment à neuf. Même sa localisation, qui ne me disait rien que vaille, à la station de tram Jardin Botanique, de l’autre côté de l’eau, là-bas, au loin, là-bas, là-bas… pour un immeuble dont le tram s’arrête au pied comme là où j’habite actuellement, ce n’est pas du... [Lire la suite]
09 octobre 2015

ce soir, on déménage tous les étages

Ce soir, ce soir, je te préviens, on déménage… ce soir, ce soir, on déménage tous les étages… Cette chanson de Brigitte Bardot m’est revenue en mémoire, cette semaine. Parce que comme depuis quelques jours, depuis notre retour de vacances, le sujet a été évoqué à plusieurs reprises, autant en parler une bonne fois pour toutes. On ne sait jamais. Parmi mes centaines de milliers de lecteurs (que je suis drôle !), peut-être se trouve-t-il un agent immobilier. Même une femme, pourquoi pas ? Je ne serai pas regardant sur le sexe... [Lire la suite]
02 juin 2015

le tour de la table

Je peux comprendre comment les chiens d’appartement en sont réduits à faire cent fois par jour le tour de la table, histoire de s’occuper pour ne pas en être réduit à devenir indissociable du premier tapis venu tant ils se confondent avec. Pour moi, plus qu’une question de tapis, ce serait plutôt un problème de canapé. Le premier canapé venu qui me tend les bras, je suis capable de tomber dans ses bras même s’il n’a pas d’accoudoir. Je suis un mec facile, il faut que je m’y fasse. Que je me fasse à cette idée. Je n’y peux plus rien,... [Lire la suite]
12 mai 2015

beaucoup de bruit pour rien

Pourquoi faut-il donc toujours que les emmerdeurs qui nous emmerdent avec l’ersatz de musique qu’ils écoutent sur leur téléphone portable n’écoutent que de la merde ? Oui, je sais, ça fait trois fois le mot merde dans un seul paragraphe (quatre, maintenant) et pour ne pas rester sur un chiffre pair, je vais le redire, merde, voilà, c’est fait. Avec un peu de chance, ça me portera cinq fois plus bonheur d’avoir marché cinq fois dedans.  Vous l’avez constaté, je suis énervé. Oui. Très énervé. Parce que tout à l’heure, en... [Lire la suite]
04 mai 2015

en voie de disparition

On parle toujours des animaux en voie de disparition, dans la forêt amazonienne, dans les endroits où on construit des parcs de loisirs, dans des jungles lointaines où la main de l’homme a choisi de mettre le pied… Justement, choisir de mettre le pied. Ce n’est pas la peine qu’on aille aussi loin pour parler d’espèces en voie disparition. Non, il suffit de regarder chez nous, en France et de se focaliser sur l’Aquitaine et enfin, de zoomer sur Bordeaux, pour ne parler que de cette ville dans laquelle je vis et dans laquelle je me... [Lire la suite]