Hormis qu’il faudra supprimer la baignoire pour la remplacer par une douche, cet appartement que nous avons visité ce midi est presque parfait. C’est vrai, la dame de l’agence, au demeurant très sympathique, n’a pas menti sur la qualité des prestations de ce bien refait récemment à neuf. Même sa localisation, qui ne me disait rien que vaille, à la station de tram Jardin Botanique, de l’autre côté de l’eau, là-bas, au loin, là-bas, là-bas… pour un immeuble dont le tram s’arrête au pied comme là où j’habite actuellement, ce n’est pas du tout un problème, là-bas, on ne se sent pas envahi. Peut-être parce que l’avenue Thiers est très large.

Hormis qu’il faudrait ré-agencer légèrement la cuisine en y adjoignant un plan de travail pour mieux préparer les délicieux repas que je fais chaque jour et surtout, ceux que je mitonne les soirs où je reçois ma famille et mes amis. Là, en l’état actuel des choses, il me manque un peu de place et c’est dommage car sinon, tout est neuf, tout est super équipé, tout me conviendrait presque parfaitement pour faire des dîners encore plus presque parfaits. Sans les caméras de M6 et surtout, sans les candidats bien souvent insupportables. À tel point qu’on se demande pourquoi ils participent… Donc, c’est dommage mais là, il manque quelque chose.

Hormis le fait qu’il faudrait créer des placards dans les deux chambres et même dans le bureau, qui est une troisième chambre, à la base, cet appartement est top. Les surfaces de ces trois pièces sont tout à fait correctes. Leur autre seul défaut, c’est qu’elles donnent toutes les trois sur l’avenue Thiers et que dès qu’on ouvre les fenêtres, ça fait quand même du bruit, en journée. Mais la nuit, ça doit être calme. Sauf que je passe en voiture, chaque matin, du mardi au vendredi, vers 4h15 ou 4h20 de la nuit et vers 3h30 le samedi matin. Mais il n’y a que moi que ça dérange. En général, quand je pars au boulot, je ne dors déjà plus donc, je ne risque pas de me réveiller.

Hormis le fait que la terrasse qui appartient à cet appartement n’est pas très agréable avec son sol en métal glissant les jours de pluie et que ledit sol a tendance à pas mal remuer quand on marche dessus, on se dit que ça n’est pas très rassurant et du coup, on se demande si on ira jamais prendre nos repas dessus. Encore, quand nous ne sommes que tous les deux, avec le président, passe encore, surtout moi, qui suis plus léger que lui mais si nous sommes trois, quatre ou cinq, je me demande, je me demande… de toute façon, cette terrasse existe, c’est déjà ça. À la limite, il faut voir, peut-être qu’on peut la consolider. La faire consolider.

Hormis tout ça, je pense que cet appartement est sans doute l’un des mieux que nous avons visités depuis le début du mois, depuis le début de notre recherche. L’immeuble est original avec ses briques rouges. Les parties communes sont remarquablement propres. L’escalier assez large pour être confortable, si je puis dire. Il y a un ascenseur qui est très grand pour un immeuble qui n’a que trois niveaux. Et tout est neuf, dans l’appartement, du sol au plafond. Un bien de qualité. Mais ça ne suffit pas. Il faut aussi pouvoir se projeter dedans. Et là, ça n’est pas encore gagné. Ma foi, nous verrons bien, nous en voyons un autre tout à l’heure. On verra qui est le mieux des deux.