27 avril 2018

et celles de Corfou ?

C’est vrai qu’hier, dans le billet d’anniversaire pour ma maman, j’ai parlé de roses blanches et j’ai déposé des photos de roses multicolores. Un nouveau paradoxe chez moi ? Je n’en suis plus à un près. Mais ça s’explique ainsi : les roses blanches de la chanson du même nom (comme Aga), elles ont un arrière-parfum d’une tristesse incommensurable. Alors que moi, je voulais rester dans quelque chose d’un peu plus joyeux. Alors, j’ai ajouté de la couleur à ces gros bouquets de fleurs. Mais, après coup, après la publication, une... [Lire la suite]

26 avril 2018

bon anniversaire, maman

Ce n’est pas aujourd’hui dimanche, Car nous sommes jeudi, oui, jeudi Mais voici des roses blanches, Pour toi maman, maman jolie Je me souviens de ta robe blanche, droite, dévoilant tes épaules nues Et que tu assortissais d’escarpins tout aussi blancs et moi, je me disais Que tu étais la plus belle du monde, la plus belle de tout le monde Je me souviens quand tu avais les cheveux assez longs pour les attacher En chignon, pas dessus mais derrière la tête et j’adorais te voir ainsi Et je savais que tu étais la plus belle, la... [Lire la suite]
01 octobre 2017

un indice ?

Quel jour sommes-nous ? Ma foi, en me levant, je ne me suis pas posé la question mais un peu après, je me suis dit que nous devions être un jour différent de celui, passé, hier et de celui, à venir, de demain. Et cette fois, je suis sûr que ce n’est pas l’inverse… C’est aujourd’hui, dimanche… tiens, ma jolie Maman, ce sont des roses blanches, toi qui les aimes tant… Oui mais non, ça n’est pas le jour de la semaine dont il est question, ici. Dimanche, oui, dimanche, d’accord mais c’est toutes les semaines que dimanche revient... [Lire la suite]
11 juin 2017

pas tous les matins, en me rasant

Non, je n’y pense pas tous les matins, en me rasant car je ne me rase pas tous les jours et encore moins le matin. Au mieux, c’est après le boulot, vers midi, quand je suis rentré chez moi et quand c’est le week-end, c’est quand ça me prend. Et en plus, je me rase deux ou trois fois par semaine, pas plus. Parce que zut, je n’ai pas que ça à faire. Se raser ? On en rêve quand on est adolescent et que ça ne pousse pas assez vite car on est obsédé à l’idée de devenir un homme, un mec. Mais avec le temps, on y trouve plus de... [Lire la suite]
05 juin 2016

voici des roses blanches

Aujourd’hui, jour du seigneur pour ceux qui croient en lui, s’il existe, il n’y aura pas de revendication ni de complainte, ni de colère. Ce sera un jour où je vais baisser les armes pour rester un peu plus dans la mesure, pour montrer qu’on peut être pondéré et pour se dire qu’on peut aussi être plus dans l’amour de son prochain. Normal, c’est dimanche, tiens, voici des roses blanches, toi qui les aime tant… Elles viennent de Corfou… J’ai l’air un peu léger, là mais j’en ai gros sur la patate (elles étaient très bonnes, mes pommes... [Lire la suite]
16 juin 2015

rentré dans l'ordre

Les choses rentrent dans l’ordre depuis dimanche. À chaque symbole, ses noces ; la fin du clafoutis de ratatouille, ce midi ; les restes de salade de pâtes et la carcasse de poulet sont prévus pour les chiens de Claude ; il reste un vague bout de tarte aux fruits rouges mais il n’y sera plus ce soir et le bouquet de roses et de fleurs de coton est la tête à l’envers, pendu par les tiges, le temps que tout sèche afin, après, de le remettre à l’endroit dans un vase approprié. Pendant ce temps-là, l’autre Isabelle, celle... [Lire la suite]
15 juin 2015

sur toute la ligne

Ah ça, on peut dire que je me suis trompé, et pas qu’un peu, sur toute la ligne, hier. Honte sur moi ! J’ai parlé du premier anniversaire de mariage en écrivant une fin de billet sur les noces de papier. Et j’ai eu l’air malin, pendant l’apéritif, à Dorimont, hier midi, quand, devant nos amis, j’ai porté un toast en restant assis et en annonçant que pile un an avant, c’était notre mariage. Et que nous allions boire à nos noces de papier. Mais que comme je ne voulais pas marquer le coup ostensiblement, les seuls témoignages... [Lire la suite]
20 avril 2014

tu as vu, c'est dimanche, Pascal

Il n’y pas que des Pascal célèbres et pourtant, même des pas connus, je n’en ai pas beaucoup rencontré dans ma vie, tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel. Le passage à niveau de l’un à l’autre étant parfois tellement ouvert que ça a pu se mélanger. Aucune barrière, aucun garde-barrière et vogue la galère, roule la Micheline et s’en vont à l’infini les rails. Et pour les Pascal célèbres, c’est vraiment embêtant un jour comme aujourd’hui, car c’est aujourd’hui dimanche, tiens, voici des roses blanches car des roses... [Lire la suite]