Ce n’est pas aujourd’hui dimanche,

Car nous sommes jeudi, oui, jeudi

Mais voici des roses blanches,

Pour toi maman, maman jolie

Roses

Je me souviens de ta robe blanche, droite, dévoilant tes épaules nues

Et que tu assortissais d’escarpins tout aussi blancs et moi, je me disais

Que tu étais la plus belle du monde, la plus belle de tout le monde

Roses

Je me souviens quand tu avais les cheveux assez longs pour les attacher

En chignon, pas dessus mais derrière la tête et j’adorais te voir ainsi

Et je savais que tu étais la plus belle, la plus belle du monde

Roses

Ce n’est pas aujourd’hui dimanche

Car nous sommes jeudi, oui, jeudi

Et voici des roses blanches,

Pour toi maman, maman jolie

Roses

Aujourd’hui, c’est un jour spécial, nous sommes le vingt-six avril

Et ça fait exactement 32 ans qu’explosa la centrale de Tchernobyl

Pour la plupart des autres gens, c’est ça, aujourd’hui, dont on se souvient

Roses

Mais quelques autres (une poignée) et moi, nous savons bien

Qu’aujourd’hui, c’est surtout la date de ton anniversaire, le tien

Le quatre-vingt deuxième, dis donc, ça fait un bail maintenant, non ?

Roses

Ce n’est pas aujourd’hui dimanche

Car nous sommes jeudi, oui, jeudi

Et voici des roses blanches,

Pour toi maman, maman jolie