13 octobre 2019

tu sais ce qu’il te dit, le vieux ?

Hier après-midi, en allant en ville et en particulier chez ma pharmacienne préférée (sauf quand ce n’est pas elle qui me sert, mais ses employées ou son associée), j’ai aperçu un ancien voisin puisque l’apothicaire que je fréquente était juste en bas de chez moi, quand j’habitais dans l’hyper-centre. Et l’ancien voisin, c’est un commerçant, un vendeur de choses que je n’achète pas, des trucs pour les téléphones et autres signes extérieurs de réseaux sociaux. Avec Fatima, qui bosse à la fausse boulangerie, ce sont les deux seuls que je... [Lire la suite]

21 mai 2018

plus mou, tu meurs

Pour pouvoir partir en vacances quelques jours, il a fallu trouver quelqu’un pour accompagner Claude tous les jours et toutes les nuits. Malheureusement, il ne peut plus rester seul à cause de ses difficultés pour marcher. Et quand on est obligé de se servir d’une voiture de fonction pour se déplacer (déambulateur et/ou fauteuil roulant) et que sa chambre est en étage, mieux vaut avoir quelqu’un qui vient au cas où. Et là, nous avions trouvé la solution de faire venir son plus jeune frère, jeune sexagénaire frais émoulu. Non, plus... [Lire la suite]
26 février 2017

premier entré, premier sorti

Je revendique le droit de se tromper quand on choisit un film à voir au cinéma. C’est exactement ce qui m’est arrivé, ce matin. Parce que, en ce dimanche, oui, j’ai choisi d’y aller à la première séance, avant le déjeuner. J’avais laissé mes consignes au président pour allumer le four à 12h30, y glisser dix minutes plus tard le plat que j’avais préparé, afin de nous permettre de prendre notre repas à une heure encore correcte. Et compte tenu que j’allais d’abord à mon marché de la place Pey Berland, ça me faisait toute une matinée en... [Lire la suite]
08 juillet 2016

je n'avais pas terminé ma phrase

Ce matin, en me levant, j’ai pensé à mon blog et je me suis dit qu’hier, je n’avais pas terminé ma phrase, la première du premier paragraphe. Celle quand je disais que pourtant, j’avais commencé très tôt. Alors, avant de passer à la suite, voici donc la fin de ce que je voulais dire hier : j’ai commencé très tôt et pourtant, je n’ai pas pris le temps d’écrire mon billet avant 18 heures, au moins. Il faut dire que la journée a été chargée, que ce soit en préparation de cartons ou en autres choses diverses et variées. J’en veux... [Lire la suite]
12 août 2015

les trains de nuit

Quasiment tous les soirs, je prends un train de nuit. Mes nuits, je les passes sur un train de vie d’enfer. Je n’ai pourtant aucun problème d’endormissement, que ce soit en journée ou en soirée. C’est vrai, il suffit que je me mette sur le canapé, de préférence allongé sur le côté, sur le bon côté, face à la télévision pour que je m’endorme très vite même avec un casque sur les oreilles, même sas le ventilateur les jours de canicule et même s’il y a du monde à la maison. Il me suffit de fermer les yeux juste trente secondes pour... [Lire la suite]
04 mars 2015

sauce médecin

On ne va peut-être pas envisager un rapatriement sanitaire pour ça mais j’avoue que ça m’a effleuré l’esprit. Parce que depuis dimanche, j’ai de nouveau la corde au cou, la corde du mal de gorge que je traîne comme un boulet au bout d’une laisse. Tout ça parce que samedi, cette dame, derrière nous, pendant la réunion de l’ADMD, cette dame, grippée, d’après ses dires, n’a pas cessé de tousser et de nous envoyer ses miasmes, sans aucune dignité, justement. Injustement. Et depuis, autant le patron que moi, nous sommes patraques. Lui avec... [Lire la suite]
23 juillet 2013

prénom Destiné

Parfois, la réalité dépasse la fiction. Il en va de certains prénoms comme de l’eau à la mer, ils sont d’une telle évidence que ça en devient incroyable. Tiens, par exemple, comme le chantait Guy Marchand : « Destinée, tu m’étais destinée. » Si ça c’est pas un drôle de hasard. Ou une prédestination, c’est selon comment on voit les choses. Ou même encore Gilbert Bécaud qui chantait : Désirée, oh, Désirée, t’as le cœur en blue-jeans et les rêves en jupon » et même s’il jouait les tontons compatissants, le... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 juin 2013

rêche et revêche

J’ai encore un peu mal au ventre et je me sens tout rêche, surtout au niveau du bedon. Du coup, j’ai acheté plein de choses, conseillées par le patron, par l’herboriste de la rue Bouffard, par le remplaçant du docteur Hellali et j’ai fait un peu de médecine divinatoire dans mes entrailles dont le fruit est toujours béni, oui, oui, afin de savoir si ça allait durer et durcir ou s’amollir tout en s’amenuisant. Et là, j’attends comme on attendrait un train de banlieue un jour de grève : rien ne se passe et on attend. On attend. On... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,