03 juin 2019

4 mai 2039 : retrouvailles avec les anciens du mareyage

Ça fait longtemps que je l’attendais, cette soirée du 4 mai 2039. Nous avions réussi à contacter plein d’anciens collègues de la boîte de mareyage dans laquelle je suis resté 14 ans. Ça ne fut pas une mince affaire car vu le turn-over qu’il y a eu, pour retrouver le maximum de gens, ça nous a pris longtemps, à Virginie et Aïssa, mes vieux complices de soirées événementielles de l’époque. Déjà, rien que pour eux deux, même si nous sommes restés en contact régulier, tant de choses ont changé. Elle, elle est grand-mère grâce à son... [Lire la suite]

24 avril 2019

incapable de vous dire comment ça s’est passé

À l’heure où j’écris ces lignes, mardi 23 avril 2019, 15h45, je suis totalement incapable de vous dire comment s’est passé mon dîner d’hier soir vu que ce billet est programmé pour être publié à 6h du matin, demain soit aujourd’hui, en temps réel (ou en heure locale) parce que comme je n’aurai pas le temps d’écrire, comme je n’ai pas eu le temps, ce matin, en me levant, comme je devais partir assez tôt pour accompagner le patron à Agen (voyage d’affaires ?), j’ai préféré m’y prendre la veille, soit hier pour une ouverture au... [Lire la suite]
25 mars 2019

son propre éloge

Je me retrouve dans une situation étrange mais pas déplaisante. Depuis samedi matin, alors que je comptais partir du boulot une fois mon travail terminé, un peu plus tôt que d’habitude, pour une fois, on m’a fait comprendre que bon, Virginie devait passer me dire au revoir et je trouvais ça étrange que mes collègues de la nuit soient restés une fois  qu’on avait fini l’analyse des écarts de stocks. Mais bon, comme Greg avait vendu une partie de la mèche… Quand je lui ai dit que j’attendais Virginie qui devait passer, il m’a dit... [Lire la suite]
21 mars 2019

un pas en arrière, deux pas en avant

Alors, Chouchou, tu viens m’aider à calculer le nombre de jours qui me restent ? Parce que là, je ne m’en sors plus. Oui, tiens, regarde, là, c’est la date officielle, le 31 mars mais comme ça tombe un dimanche, j’aurai dû partir la veille, le samedi 30. Mais comme j’ai pris une semaine de vacances, du 24 au 31, histoire de partir un peu plus tôt, là, regarde, ça a été validé et signé par mon patron, donc, normalement, dans deux jours, c’est la quille. Sauf que… Entre temps, la femme qui a été prise pour me remplacer s’est... [Lire la suite]
15 janvier 2019

l'arbre à malices

Alors que je n’ai pas d’enfant (je n’en ai jamais eu et je pense que je n’en aurai jamais), c’est drôle comme je suis facilement sollicité pour donner des idées à certains parents pour des activités, des lectures ou autres. Tiens, pas plus tard que ce matin, Virginie, au bureau, est venue me demander de l’aide car je suis quelqu’un qui est réputé pour son imagination et sa fantaisie et elle, elle est beaucoup plus cartésienne et les pieds bien ancrés dans la terre. Son aîné, qui doit être en CP, si je ne me trompe pas, vient de se... [Lire la suite]
22 décembre 2018

dans son manteau rouge et blanc

Dans son manteau rouge et blanc, sur un traîneau porté par le vent, il descendra par la cheminée, petit garçon, il est l’heure d’aller se coucher… Et non pas : petit garçon, il est l’heure d’aller te toucher, ce ne serait pas du tout politiquement correct. Sauf si ce dernier n’a tellement pas été sage que son père, excédé, au bout du rouleau de papier hygiénique, lui crierait : « Comme tu es vraiment trop insupportable et que tu n’es pas du tout obéissant, pour tes cadeaux de Noël, tu peux toujours te... [Lire la suite]

04 mai 2018

un secret que je saurai bien garder

Je sais parfaitement tenir ma langue. Quand on me confie un secret, je sais très, très bien le garder et n’en parler à personne. Surtout si, justement, on me demande de ne pas en reparler. À qui que ce soit. Et à personne non plus. Et justement, ce matin, au travail, Virginie est venue me dire quelque chose, discrètement, en mettant un doigt sur ses lèvres, avant de commencer à me dire. J’ai bien compris que j’allais certainement être estomaqué. Ne pas en revenir. Parce que son air de comploter m’a mis tous les sens en éveil. Et même... [Lire la suite]
11 juillet 2017

11 juillet 2019

Je reprends le boulot. Ce matin, j’ai repris le boulot. Je me suis levé. Comme d’habitude. Comme avant mon problème de santé de la semaine dernière. Je n’ai pas écouté la radio à la maison avant de partir mais dans la voiture, oui. Mais d’une oreille un peu distraite car à 3h du matin, ce sont des rediffusions de la veille ou de l’avant-veille, sur Europe 1. Le meilleur, qu’ils disent. Du coup, je suis arrivé au bureau en constatant quelques changements : l’énorme antenne à l’autre bout du parking, le mot... [Lire la suite]
13 décembre 2016

Virginia

Quand elle est arrivée au bureau, ce matin, à 6h et quelques, Virginia (en réalité, elle se prénomme Virginie mais comme je ne veux pas prendre le risque qu’on la reconnaisse… question de respect du droit à l’image et à la vie privée…), elle est venue me claquer deux bises, comme chaque matin. Et Virginia, comment dire, c’est une petite nana de 26 ou 27 ans, en couple avec son mec, qui travaille également dans la société et ils ont deux enfants, deux petits garçons et puis voilà, quoi. Avec Virginia, nous avons travaillé dans le même... [Lire la suite]
08 octobre 2015

l'inconscience professionnelle

Je vous jure que tout ce qui va être dans les paragraphes qui suivent est vrai. Non seulement, je l’ai entendu de mes oreilles mais surtout, de la bouche même des intéressé(e)s. Comme quoi, aujourd’hui, il n’y a même plus besoin d’avoir honte de dire des choses pareilles. Plus de pudeur et un je-m’en-foutisme qu’on n’aurait pas soupçonné à un tel niveau ? Eh bien si, justement. D’abord, il y a Vir..nie, ma collègue, mon ex-collègue qui a travaillé dans la même équipe que la mienne pendant quelques années, une fille bavarde, pas... [Lire la suite]