08 juillet 2014

me foutre dessus

J’ai envie de tout envoyer promener et de me replier sur moi, me laisser aller aux pa-pattes en rond sur le canapé voire sous la table, sur le tapis, entre les chaises. Qu’on m’oublie le temps que j’en ai besoin et qu’on me laisse seul le temps que j’en ai envie. Je me porte volontaire pour toutes les expériences qui concerneraient les effets de siestes prolongées, très longues, sur l’homme. Sur moi. Je ne veux voir personne et je ne veux parler à personne et je ne veux entendre personne me parler. Qu’on me laisse seul dans mon coin... [Lire la suite]

16 décembre 2013

à discrétion

Comme chaque lundi matin, je commence ma course effrénée contre le temps par prendre mon caddie à commissions et je me rends à pieds place Pey Berland, à une station de tram d’en bas de chez moi pour récupérer les journaux gratuits parce que, après tout, si c’est gratuit, pourquoi s’en priver ? Et là, muni de mes trois quotidiens vraiment pas chers, je vais en tête de quai pour monter dans la prochaine rame qui voudra bien m’emmener deux stations plus loin, à Meriadeck, là où se trouve un hypermarché dont le nom n’est pas... [Lire la suite]