09 juin 2021

tête à claques

Je fais partie de ceux qui pensent que la violence (physique, en tout cas) ne résout rien et qu’il y a bien de meilleures façons de faire connaître son point de vue (quand on en a vraiment un car je doute que les mecs qui tuent leur (ex)compagne n’en ont pas de point de vue… Oui, c’est ça, ils n’ont point de vue…) et donc, je suis un peu choqué de voir que notre président Macron a reçu une gifle, hier, lors d’un déplacement dans la Drôme. Je crois vraiment que même quand on est farouchement opposé à sa façon de diriger le pays et/ou à... [Lire la suite]

03 juin 2021

les petites peaux autour des ongles

« Tu paies ton loyer ou tu t’achètes une maison ? Ça fait au moins une heure que je t’attends, franchement, qu’est-ce que tu fous ? » Vraiment, cette femme était hargneuse et moi, ça m’a non seulement agacé, de l’entendre gueuler comme ça au téléphone mais ça m’a stressé. Je ne comprends pas pourquoi les gens ont besoin de faire leur intéressant, comme ça. Moi, je m’en fous que la personne à qui elle parle soit en retard. En revanche, je dois reconnaître que sa formule sur le loyer et l’achat d’une maison, ça, ça... [Lire la suite]
30 avril 2021

encore un de vidé

Les mois qui s’écoulent les uns après les autres, avec une régularité métronomique me font réaliser que nous sommes déjà à la fin du premier quadrimestre de 2021. Alors qu’hier, à peine hier, nous étions en janvier et les choses étaient quasiment normales, en tout cas, dans le premier cercle de mes proches. Un cercle qui risque de finir en peau de chagrin, bien malgré moi. Le rétrécissement de certaines vies. Un peu plus de trois mois depuis que certaines choses ont basculé. Certaines choses et certaines gens. Non, pas plusieurs,... [Lire la suite]
29 avril 2021

chambre 103

Je crois que j’ai compris : tout va être divisé par deux. On est parti d’un point A, on est arrivé à un point B, numéroté 206 et là, désormais, nous ne retiendrons plus que le 103. Pile, la moitié. Comme si on n’avait plus le choix et qu’à partir de maintenant, tout ce qui te concernait serait divisé par deux. Ton allure, ta vigueur, tes souvenirs, ta parole et ta capacité de parler, ton regard et ton envie de vivre. Encore une fois, il faut qu’on s’y fasse, à cette nouvelle vie, à cette nouvelle personne que tu es devenue. La... [Lire la suite]
24 avril 2021

partir un mois, partir un jour

Bon, moi, Stéphane, je pense que cette année encore, je vais prendre mes deux mois de vacances d’été en été. Après tout, j’y ai droit, je ne vais pas me priver, hein ? Et toi, tu as prévu de partir quelque part ? Non, quelqu’un est déjà parti pour moi. Un mois. Ah oui, et comment vous avez fait ? C’est simple, il faut être deux, l’un part et l’autre reste mais l’un doit revenir, normalement. Ça, c’est bien un jeu d’intellectuel, encore. Ça serait tellement plus facile de partir à deux, dans ces cas-là et de revenir à... [Lire la suite]
06 avril 2021

quelques malheurs à vendre

Ça n’aura échappé à personne mais depuis quelques temps, je parle assez facilement de testament, de dernières volontés ou autres choses que l’on aime pas trop évoquer, en général, souvent par une espèce de souci de superstition mais aussi et surtout par une procrastination universelle : j’ai le temps. Eh bien non, on n’a pas autant de temps que ça devant nous, chacun, autant que nous sommes. Et moi, en ce moment, grâce à l’aide bienveillante, généreuse et joviale du président (le mien), je suis en train de faire ce qu’il a déjà... [Lire la suite]

23 mars 2021

composer avec les mots au pluriel

Ce n’est un secret pour personne, j’aime bien (et même beaucoup) jouer avec les mots (je ne suis pas oulipien amateur pour rien) et là, mon truc, en ce moment, c’est d’essayer d’imaginer un recensement des mots composés avec au moins deux traits d’union (d’ailleurs, ça, c’est une anomalie, pourquoi il n’y a pas de trait d’union dans trait d’union ? Les cordonniers sont bien les plus mal chaussés, ça se confirme encore une fois…) et aujourd’hui, je vais vous livrer le fruit de ma réflexion. Juste avant, je voudrais vous préciser... [Lire la suite]
17 mars 2021

Minette va retrouver son maître

Aujourd’hui, normalement, cet après-midi, pour être plus précis, je vais rendre Minette à son maître. En effet, ça fait un petit moment que je l’avais en garde et ma foi, ça s’est bien passé mais je reconnais que rien, ni personne, ni aucun autre chat, mâle ou femelle ne vaudra Chatouille, que j’ai perdu en 1994, je crois. Cela dit, les chiens ou les chats de mes amis, c’est un peu comme si c’étaient les miens et c’est exactement le cas de Minette. Qui l’eût cru ? Lustucru ! C’est la mère Michel qui a perdu… Non, trêve de... [Lire la suite]
05 février 2021

deux fois pois chiches

Soixante-sept, soixante-huit, soixante-neuf et soixante-dix. Eh bien, je ne suis pas au bout de ma peine. C’est la deuxième fois de ma vie que j’épluche l’équivalent d’une grande boîte de conserves de pois chiches mais j’ai complètement oublié combien de temps ça m’a pris, la première fois et surtout, je ne me souviens pas du nombre de pois chiches qu’il peut y avoir dans une boîte. J’aurais dû le noter vu que je n’ai pas su le mémoriser. Ou alors, à l’époque, je n’avais pas compté. Ou je m’étais trompé avant la fin et… Mais il... [Lire la suite]
25 janvier 2021

c’est toujours mieux si ça vient d’une personne riche

Bonjour madame, vous habitez dans ce bel immeuble ? Oui. Je peux vous interviewer pour LCI ? Oui, ça dépend sur quel sujet parce qu’il y a des choses sur lesquelles je ne dévoilerai rien, si c’est trop privé. Non, c’est sur les masques anti-Covid. Déjà, vous n’en portez pas en tissu comme nombre d’autres habitants de votre immeuble cossu ? Non, je préfère les masques en papier parce que comme ça, je suis sûre de ne pas les porter deux fois, vous savez, je suis très, très, très occupée et parfois, si j’en pose un dans... [Lire la suite]