Nous sommes désolés mais par suite d’une erreur humaine, le billet du jour ne pourra pas être publié en temps et en heure et soyez assurés, que nous mettons tout en œuvre pour que la boulette soit réparée et sachez aussi que l’auteur de cette connerie sera sanctionné, comme il se doit (comme il se doigt ?) et, afin de ne pas vous laisser totalement désemparés devant un blog sans aucun nouveau texte, comme il est coutumier qu’il y en ait un tous les jours sauf incident, nous avons plusieurs possibilités qui s’offrent à nous. Afin de ne pas perdre de temps dans la séquence de publication quotidienne, je vous propose de voter en envoyant 1, 2 ou 3 via le lien vers les commentaires. C’est aussi simple que ça et donc, accessible à tous les niveaux de lecteurs : débutant, confirmé, expérimenté et exceptionnel.

La première possibilité, celle de la plus grande facilité, serait de republier le billet d’hier, « en léger différé » comme si de rien n’était mais nous pensons que ce serait à la limite de l’honnêteté intellectuelle et morale. Ou alors, il faudrait signaler que c’est une répétition en précisant bien qu’elle est involontaire pour minimiser le bug. Maintenant, nous, nous pensons que deux fois de suite le même texte, c’est un peu con. Alors si vous votez pour cette solution, qui porte le numéro 1, on serait légitimement en droit de penser que vous l’êtes un peu aussi. Parce que pour relire le billet en question, il vous suffirait d’aller sur la journée d’hier, ni plus, ni moins, maintenant, c’est à vous de voir… Ou alors, vous êtes des gros feignants car il faut vous mâcher tout le travail. Vous ne voulez pas qu’on vous le lise à voix haute, en plus ?

La solution numéro 2 serait que je sorte un ancien billet de mon ancien blog, celui que, à part ma mère, personne parmi mes lecteurs actuels n’ont connu et donc, ça pourrait faire comme si c’était un inédit parce que si ça se trouve, ma mère ne se souviendra pas qu’elle l’aurait déjà lu, il y a une dizaine d’année de cela. La solution numéro 3 serait de laisser celui qui a fait l’erreur qui nous empêche de publier un billet aujourd’hui se démerde et fasse ce qu’il faut pour ne pas laisser une page blanche à la date du 9 avril 2019. Si vous optez pour cette dernière proposition, sachez que vous pouvez y ajouter une demande de punition corporelle car ici, dans C’est écrit, chacun sait que c’est sévices compris. Dernière précision, n’oubliez pas qu’il est interdit de voter deux fois. Ou alors, vous le faites intelligemment (sauf pour ceux qui auront choisi la solution numéro 1 !)