Zut, j’ai raté le billet de 9h45, ce matin.

Je me suis levé à 6h, à peu près comme chaque dimanche et chaque lundi. Comme chaque week-end, quoi. À une demi-heure près. Et à quelques exceptions près. Et, bien sûr, dès que j’en ai été capable, assez rapidement après être sorti du lit, j’ai été capable de penser à l’organisation de ma journée. À tout ce que j’avais à faire tout en ménageant des moments de détente et de loisirs car on est lundi, merde, il ne faut pas pousser mémé dans les orties, je suis en repos hebdomadaire, moi.

Zut, j’ai raté le billet de 11h50, ce midi.

En réalité, je me suis laissé déborder car après avoir lu mes mails, regardé ce que j’avais à faire, mettre tout ça dans un pseudo ordre d’importance (qui est certainement loin de celui du commun des mortels), j’ai aussi pris un moment pour flâner sur le Web. À la recherche de quoi ? À la recherche de qui ? À la recherche d’un certain temps perdu. Évidemment, je me suis un peu dispersé et quand j’ai vu l’heure, il était trop tard pour écrire le billet du jour. J’ai remis ça pour après le déjeuner.

Zut, j’ai raté le billet de 13h05, ce midi.

Comme je ne suis pas allé au cinéma samedi ni dimanche, j’avais décidé que rien ni personne ne m’empêcherait d’y aller en ce début d’après-midi de lundi. Non mais sans blague. C’est ce que j’ai fait. Pour une séance à 13h20, je suis arrivé dans la salle à 13h30 et ainsi, je n’ai pas perdu mon temps devant les bandes annonces et les publicités. Je suis sorti du cinéma à 15h25. Le temps de rentrer sans prendre des chemins détournés, je suis arrivé à 15h45 à la maison.

Zut, j’ai raté le billet de 16h10, cet après-midi.

Et je me suis mis en cuisine, après tout, il était à peu près tôt. Mais au milieu de mes pomelos, de mes poireaux, de mes framboises, de mes pommes de terre, de mes avocats, de mes fraises, de mes crevettes, de mes champignons, de mes asperges, de mon gingembre et de mes radis, j’ai complètement oublié que j’avais un billet quotidien à écrire. Alors, j’ai terminé toutes mes préparations, j’ai fait une vaisselle et j’ai descendu la poubelle. Du coup, c’est l’heure du billet du jour. Il faut que je me dépêche si je ne veux pas rater le dernier. Il est 17h13.

Ouf, j’ai pu attraper le billet de 17h15. Juste à temps.