06 décembre 2019

l’inspecteur Gadget mène l’enquête ?

Encore une fois, ce matin, je vais écrire un billet en réaction à un mail de Mymy, envoyé dans ma boîte personnelle et pas directement sur le blog comme un simple commentaire. Non, Mymy a voulu me transmettre un message très « intime » d’une façon discrète et c’est tout à son honneur. Je ne vais évidemment pas révéler ce qu’elle m’a dit, très gentiment mais je peux quand même vous annoncer qu’elle m’a souhaité un bon anniversaire, dans le doute, parce qu’elle n’était pas sûr de la date. Elle a valsé en hésitation entre le 5... [Lire la suite]

01 septembre 2019

il ferme les yeux quand il fait pipi, lui

Lui, je sais qu’il ferme les yeux quand il fait pipi. Je me suis déjà retrouvé face à lui alors qu’il avait besoin d’uriner et j’ai tout vu. Mais lui, non. D’ailleurs, mon souvenir est un peu flou car je me demande pourquoi j’étais face à lui. En général, quand on est envoyé en miction, on tourne le dos aux autres. Mais lui, non. Et en plus, non seulement il reste de face mais il ferme les yeux. C’est un cas, ce mec. En même temps, ça ne mange pas de pain, on est tous foutus pareil (à peu près, dans les grandes largeurs voire dans les... [Lire la suite]
15 mai 2019

si la photo est bonne

Si la photo est bonne juste en deuxième colonne, y a le voyou du jour qui a une petite gueule d'amour… J’ai cru qu’en me faisant faire une nouvelle photo d’identité, je pourrais enfin changer celle de la page d’accueil de mon blog, qui datait de 2012 avec Solange, en arrière-plan, un peu floue, elle et c’était tant mieux car la vedette, c’est moi, pas elle. J’aimais bien cette photo, à l’époque car dessus, j’y porte des lunettes noires et blanches que je n’ai jamais vraiment assumées mais contre mauvaise fortune, bon cœur, c’était un... [Lire la suite]
06 juillet 2015

les volets clos

Tu me regardes dormir pendant que je fais semblant. Pendant que je suis allongé sur ce transat, mi soleil mi ombre. Pendant que la chaleur ne fait pas semblant de nous accabler, surtout après l’heure du déjeuner. Tu me regardes dormir alors que je n’ai que les yeux clos mais pas l’esprit. Je sens ton regard sur moi sans pouvoir véritablement le définir. En définir l’intensité, la curiosité ni l’envie. Tu ne fais pas semblant de ne pas dormir, toi, je le sens. Même les yeux fermés. Je sens que tu es là, bien éveillé, presque à l’affût.... [Lire la suite]
18 février 2015

le troisième oeil

Notre premier échange de regards, coups d'œil d'abord en biais avant d'être droitement l'un dans l'autre : chacun se jauge, s'observe, tente de tout savoir en un clin. On pose un peu, on fait le beau. Nous sommes là, tranquilles alors que le temps s'écoule en nous promettant monts et merveilles l'un pour l'autre. Nous ne sommes que tous les deux. Le monde n'existe plus autour de nous. Les autres sont flous pendant que nous nous apprécions comme à travers d'une lucarne connue de nous seuls. Je pose un peu, je fais... [Lire la suite]
13 juillet 2014

un calme dimanche de juillet

C’est étrangement calme dans la rue, ce matin, à 8 heures, en ce dimanche de juillet. C’est d’autant plus calme que même le ciel semble être un peu comme hésitant. Il y a plus de nuages que de bleu mais ce ne sont pas des nuages comme ça devrait en être, non, vous savez, comme ceux qui font que les enfants jouent à reconnaître des choses dans leur forme. Pas comme ces nuages qui semblent parfois négligemment jetés dans l’azur comme si quelqu’un les avait oubliés là. Des nuages de beau temps d’été, juste ce qu’il faut pour avoir autre... [Lire la suite]
21 avril 2014

le lundi au soleil

Ce matin : je me lève mais je ne t'ai pas bousculé. Tu ne t'es pas réveillé et je suis allé prendre mon petit déjeuner, tout seul, comme d'habitude. Ce n'est pas un reproche, c'est parce que j'aime bien ça, prendre mon petit déjeuner tout seul. Comme ça. Sans contraintes. Ce n'est pas le moment où je me sens ni le plus loquace ni le plus apte à être à l'écoute des autres. Et en plus, souvent, je vois flou parce que je sors de mon sommeil, normal, puisque je me réveille. Ensuite, j'ai regardé ma montre, il était huit heures et quart... [Lire la suite]