Si la photo est bonne juste en deuxième colonne, y a le voyou du jour qui a une petite gueule d'amour…

J’ai cru qu’en me faisant faire une nouvelle photo d’identité, je pourrais enfin changer celle de la page d’accueil de mon blog, qui datait de 2012 avec Solange, en arrière-plan, un peu floue, elle et c’était tant mieux car la vedette, c’est moi, pas elle. J’aimais bien cette photo, à l’époque car dessus, j’y porte des lunettes noires et blanches que je n’ai jamais vraiment assumées mais contre mauvaise fortune, bon cœur, c’était un cadeau alors…

Dans la rubrique du vice, y a l'assassin de service qui n'a pas du tout l'air méchant, qui a plutôt l’œil intéressant…

Mais comme je ne suis pas souvent pris à mon goût, sur les photos… Pardon, comme je ne suis pas pris souvent… Je ne suis pas celui que vous croyez, on ne me prend pas comme ça, moi… Non, pour être plus sérieux, comme je suis le maître de l’appareil photo, c’est toujours moi qui les prends et, de ce fait, je suis rarement pris. J’ai tendance à me prendre en selfies, depuis quelques temps mais ça n’est jamais très réussi.

Coupable ou non coupable, s'il doit se mettre à table que j'aimerais qu'il vienne pour se mettre à la mienne…

Alors, comme je me laisse pousser la barbe depuis fin avril, sur un coup de tête, si je puis dire, je me suis dit que là, au bout de deux semaines, ça valait la peine d’immortaliser la chose. Parce que dans huit jours, je serai passé chez le coiffeur et même si je garde mes poils au menton (poil au nichon), j’aurai les cheveux moins longs et moins fous. J’avoue que j’aime assez bien mon look actuel de baroudeur (du dimanche, seulement, hein…)

Si la photo est bonne, il est bien de sa personne, n'a pas plus l'air d'un assassin que le fils de mon voisin…

Alors, j’ai demandé au président de me scanner la nouvelle photo d’identité en question afin de la mettre dans mon profil, ici, juste à droite de votre écran. Au moins, si je ne dois être à jour que d’une seule chose, dans les semaines à venir, ce sera bien le cliché de ma bobine un peu poilue. Et tout le monde pourra me dire : merci d’être velu. Car comme je suis plutôt du genre imberbe, ça me change. Et comme ça, tout est au poil.

Qu'on m'amène ce jeune homme si la photo est bonne, si la photo est bonne, si la photo est bonne.