08 juillet 2020

un coup de mou ? Stimentos et ça repart

On peut avoir des coups de mou sans avoir forcément été opéré de la prostate. La preuve ? Je n’ai jamais été opéré de la prostate (combien de fois on peut l’être, dans une vie d’homme normal ?) et si j’ai eu deux ou trois coups de mou, dans ma vie, ça ne m’a jamais inquiété plus que ça. Peut-être même que si j’avais été plus excité, ça ne serait pas arrivé et donc, ça ne venait pas de moi. Une erreur dans le choix de l’autre, tout simplement. Et si l’autre n’est pas comme on aurait pu le croire, c’est que l’autre n’était... [Lire la suite]

24 mai 2020

je ne peux pas, j’ai piscine

En ces temps de déconfinement, il est normal de recevoir des invitations car ceux qui vous invitent sont en manque et je crois que je dire, en toute modestie, que je suis le roi de l’alibi et de l’excuse réunis car je n’aime pas froisser mes amis ou mes relations moins proches. Il n’y a guère que ceux que je n’aime pas qui m’indiffèrent mais en général, ceux-là ne m’invitent jamais ou alors, c’est une erreur. Enfin bref, là, par exemple, si vous m’invitez, je vous dis que non, je ne peux pas, j’ai piscine. Là, par exemple, des... [Lire la suite]
03 mars 2020

comment lui dire de me faire penser à lui ?

Hier matin, en me réveillant, dans ma chambre, chez mes parents, j’ai eu une idée à tenter de retenir. Je n’avais qu’à prendre mon dictaphone dans mon sac et le tour aurait été joué. Mais non, ce n’était pas si simple que ça. Car mon dictaphone, je ne l’ai pas trouvé, dans mon sac. Ni dans mon sac de tous les jours, ni dans mon sac de (petit) voyage. Alors, je n’ai pas trouvé mieux que faire à la méthode précédente : m’envoyer un mail. Pas un SMS, non, un mail. Parce que m’envoyer un SMS, je risque de ne pas le voir. Et le mieux,... [Lire la suite]
20 janvier 2020

tu es par-dessus les toits

Il n’y a pas que le ciel qui est par-dessus les toits, si bleu, si calme (pas toujours bleu et pas toujours calme), il y a toi, aussi mais toi, tu es bien au-dessus des toits. Tu es au-dessus de tout. Et même si je monte sur un grand escabeau à sept marches, je n’arrive pas à la bonne hauteur pour te voir. Et même si je monte sur l’échelle des valeurs, je suis encore trop petit. Et d’ailleurs, qui suis-je moi, si petit, si nerveux, pour prétendre t’aimer ? N’y a-t-il pas abus de bien affectif ? N’y a-t-il pas détournement de... [Lire la suite]
15 décembre 2019

hier, c’était mon anniversaire

Hier, c’était mon anniversaire. Oh, pas vraiment une surprise, en tout cas pour moi mais pour celles qui ont cru que c’était le 11 alors que pas du tout puisque ce n’était pas le cas. Ou alors, si c’était le cas, c’était le cas fouillage. Je m’en fous d’avoir subi une peine de travaux d’intérêt général parce que je dis tout et n’importe quoi dans ce blog, parce que j’induis tout le monde en erreur et parce que je me moque du monde. Balayés tous les indices précédents, à partir de cette année, je suis né le 15 décembre. Ça ne changera... [Lire la suite]
05 décembre 2019

encore une petite goutte ?

Madame Mymy, j’ai le regret de vous faire part de votre erreur de diagnostic. En effet, mon légiste m’a confirmé que je n’avais pas de crise de goutte mais probablement un problème de nerf coincé ou de muscle froissé. Il faut dire que certains de mes muscles sont plutôt susceptibles et il en faut peu pour qu’ils se froissent, qu’ils prennent la mouche et me le fassent payer. M’en fous. Parce que quand c’est comme ça, je ne vais plus à la salle de sport et là, en l’occurrence, je n’irai pas avant le début de l’année prochaine, sauf... [Lire la suite]

01 octobre 2019

j’aime bien les débuts de trimestres

Je crois que j’aime vraiment bien les débuts de trimestres. Regardez : le premier janvier, c’est jour férié (enfin, pour ceux qui travaillent) ; le premier avril, c’est jour de blague obligatoire, tout le monde doit rire ; le premier juillet, c’est un peu le top départ pour les vacances d’été et le premier octobre, c’est le début du dernier trimestre avant le premier janvier suivant. Bon, bien sûr, pendant ce dernier trimestre, on va devoir se coltiner les hommages aux morts que tout le monde fera le jour de la fête de... [Lire la suite]
22 février 2019

orgasme verbal

Mon Dieu que ça fait du bien ! Même si ça n’a aucun rapport avec le billet d’hier, au sujet d’un éventuel prince charmant. Oui, parce que vraiment, ça fait un bien fou. Qu’est-ce qui fait un bien fou ? Juste un bon orgasme de derrière les fagots. Ni plus, ni moins. Qu’est-ce qui me prend de parler d’orgasme aujourd’hui ? Parce que ce matin, au boulot, alors que c’était particulièrement pénible, je m’en suis payé un comme au bon vieux temps de Sonepar, à Massy Palaiseau, à la fin des années 90. Oui, parce que je suis... [Lire la suite]
07 novembre 2018

je sais qu’elle est toujours là, en embuscade

Elle est tenace, depuis son retour. Elle doit avoir faim de chair connue. Même s’il s’est passé deux ou trois ans depuis qu’elle m’a quitté pour un(e) autre, elle doit ne jamais m’avoir oublié. Je dois avoir un goût de retournez-y alors que ce n’est pas du tout réciproque. Et elle a dû profiter d’un moment de faiblesse de ma part, j’ai totalement baissé la garde depuis des mois et des mois, pour revenir s’installer en bonne squatteuse qu’elle sait être. Une envahisseuse. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de m’en foutre, de l’ignorer, de... [Lire la suite]
12 août 2018

comment je dois le prendre ?

Vendredi, en rentrant du boulot, à l’heure du déjeuner, j’ai ouvert la boîte aux lettres et j’y ai vu une enveloppe à mon nom, un peu épaisse et comme je n’avais rien commandé nulle part, sur Internet, je me vraiment demandé de quoi il pouvait s’agir. Dans l’ascenseur, j’ai tourné et retourné l’objet en question pour avoir un indice mais arrivé au cinquième, là où j’habite (ça tombe bien, hein ?), j’ai ouvert la porte de chez moi et me suis précipité dans la cuisine pour l’ouvrir, le paquet. J’en ai sorti un livre. « Le... [Lire la suite]