Hier, ce qui m’a le plus choqué, finalement, ce n’est pas tant qu’elle ait pu être volée, ma voiture ni même qu’on l’ait enlevée pour la mettre en fourrière, non, ce qui m’a le plus choqué, le plus du plus choqué, c’est qu’elle ait pu se laisser faire de la sorte, comme une fille facile qu’elle est peut-être et je ne le savais pas. Parce que, finalement, elle s’ennuie peut-être avec moi, un mec de 58 balais, qui ne lui fait faire que des petits trajets citadins alors qu’elle est, dans la fougue de sa jeunesse, capable de faire des pointes de vitesse sur autoroute. Elle rêvait peut-être de grandes accélérations, le volant abandonné aux mains calleuses d’un employé de fourrière. Pourquoi « aux mains calleuses » ? Bon, si on ne peut même plus donner dans le cliché, alors… Oui, eh bien moi, je persiste et signe : un mec qui n’est pas dans le tertiaire, il a forcément les mains plus ou moins calleuses.

Ou encore, elle avait envie d’émotions fortes et le premier camion de fourrière venu qui lui a fait de l’œil avec ses lumières clignotantes de couleur orange, son grand treuil (pourtant, on dit bien que ce n’est pas la taille qui compte) et ses grandes sangles qui appellent aux cris « attache-moi, ne me fais pas mal mais attache-moi, Johnny !…) et la voilà embringuée, trimballée, emportée dans des bras plus musclés que les miens. Ou enfin, peut-être voulait-elle aller faire un tour en ville et en faisant du stop, elle a été prise, par pure gentillesse, par le camion de cette fourrière qui ne cherchait pas à me nuire. Pour y faire quoi, toute seule, en ville ? Elle ne sait donc pas qu’il y a la traite des blanches ? Oui, parce que ma voiture est presque blanche, elle est de couleur nacre. Mais quelqu’un de malintentionné peut s’y méprendre… Et ainsi, le tour est joué, ni vu, ni connu.

Et si c’était plutôt une erreur de jeunesse ? Après tout, elle a moins d’un an et en années humaines, un an, pour une voiture, ça correspond à 12 ans, comme une année de chien, ça correspond à 7 ans. Comment je le sais ? Est-ce que je suis sûr de moi ? Bien évidemment, c’est moi qui ai inventé cette règle, alors, j’en suis absolument certain. Donc, une erreur de jeunesse. Car moi, je lui avais bien dit : ne te laisse jamais embarquer par un camion que tu ne connais pas. Et comme elle n’en connaît aucun, de camion… Sauf que là, elle a dû s’emballer pour un bellâtre. Pensant probablement trouver mieux avec lui qu’avec moi. Ça m’a servi de leçon, je pense que je vais la faire rouler un peu plus, maintenant. Et rouler des mécaniques, aussi. Après tout, si elle est sensible à ce genre de choses… Et je vais la bichonner. Déjà, je pense qu’elle va subir un toilettage en règle. Et moi aussi.