Oui, au lieu d’aller au cinéma…Non, j’aurais dû commencer par « non, au lieu d’aller au cinéma » au lieu de dire « oui, au lieu d’aller au cinéma » mais bon, ça n’a pas une grande importance, il y a des sujets bien plus graves que ça, autour de nous. Donc, je reprends : au lieu d’aller au cinéma, j’ai décidé de jouer au « ni oui, ni non » et alors je suis parti à vélo histoire de prendre l’air et de me remuer un peu les fesses même si ce sont plutôt les jambes et en particulier les mollets qui ont le plus travaillé… Je crois même que je vais avoir mal à la nuque car j’étais trop tendu du cou, pendant que je pédalais.

Pendant que je pédalais, je me suis creusé la tête et je me rends compte que ça n’en valait sans doute pas la peine. Je cherchais un sujet dont je pourrais parler dans mon billet du jour. Mon billet quotidien, amen ! Et, même si plusieurs choses m’ont traversé l’esprit, j’ai été long avant de trouver matière à écrire quelques paragraphes. Et c’est dans la seconde moitié de mon grand tour (2 heures quinze, quand même, ça n’est pas rien pour quelqu’un qui ne s’est pas beaucoup bougé le cul, ces dernières semaines…) que j’ai eu l’idée que je n’espérais quasiment plus. Alors, je me la suis répétée à plusieurs reprises…

Je me la suis répété plusieurs fois pour ne pas prendre le risque de l’oublier car j’avais de quoi être pas mal distrait, les cheveux courts au vent et les mollets au maximum de leur capacité à se galber. Mais pas de chance, à peine arrivé à la maison que je ne me suis pas mis tout de suite sur l’ordinateur : j’ai d’abord sorti la nappe du sèche-linge afin d’y mettre les serviettes de toilette à la place ; j’ai mangé un bout de tarte pêche-abricot, faite hier midi et bu un grand coup avant de venir pour ouvrir mon blog. Et là, ça ne marche pas. Canalblog est en rade. Ça ne valait vraiment pas la peine que je me creuse la tête.