Qu’est-ce qui t’arrive, Stéphane ? 

Oh la la, j’ai une de ces envies de faire pipi, je ne vous dis pas… Un enfant en pleurerait… 

Eh bien, pourquoi tu ne vas pas aux toilettes ?

 

J’aimerais bien mais je dois écrire un billet pour mon blog alors que je ne suis pas inspiré du tout.

Alors, si vous croyez que c’est facile…

Tu n’as qu’à te servir de ton expérience personnelle et écrire un billet sur quelqu’un qui a très envie de faire pipi. Qui a trop envie de faire pipi.

 

Vous croyez que ça va intéresser qui ?

Parce que tu penses que vu le nombre de lecteurs que tu as, ça a une importance de savoir qui ça va intéresser ? Tu es vachement prétentieux, à ce que je vois.

 

Non, ce n’est pas une question de prétention, c’est juste que… Laissez tomber, de toute façon, vous ne comprendriez pas.

Je laisse pisser, alors ?

 

Non, ne dites pas ça, je ne sais pas si je vais savoir me retenir encore longtemps !

Tu n’as vraiment aucun sens de l’humour. Surtout quand ça ne vient pas de toi. L’autodérision et toi, ça fait vraiment deux.

 

Si je puis me permettre, je ne suis pas tout à fait d’accord. Je suis capable d’autodérision. Bien plus que vous ne le dites. Pour ne pas dire complètement.

Oui, sauf pour certains sujets.

 

Oui, sauf quand j’ai très envie de faire pipi comme là, comme aujourd’hui.

Tu sais que ça ne sert à rien de se trémousser comme ça sur ton siège, ça ne fera pas partir l’envie, si elle est si importante que ça.

 

Hiiiiihuuhiiiii

Pourquoi tu fais toutes ces grimaces ?

 

Je voudrais vous y voir, vous, avec une telle envie pressante.

Si elle était si pressante que ça, tu te lèverais de ton fauteuil, tu oublierais ton ordinateur quelques minutes et tu irais faire ce qu’il faut pour te sentir mieux. Mais non, c’est au-dessus de tes capacités mentales, ça, à ce que je vois.

 

La critique est facile mais l’art est difficile.

C’est ça, fais une pirouette. N’essaie pas de noyer le poisson. De toute façon, avec toi, c’est toujours pareil.

 

C’est toujours pareil quoi ?

On te dit des choses mais ça ne sert à rien. C’est comme si on pissait dans un violon.

 

Non, ne prononcez pas ce mot, s’il vous plaît !

Pourquoi tu lèves le doigt ?

Je peux aller faire pipi, maintenant, monsieur ?