C’est en allant au cinéma, hier après-midi, que j’ai vu ce nom d’animal pour la première fois et ça m’a fait tout drôle car je ne le connaissais pas et pourtant, je savais qu’il s’agissait d’un être vivant et non pas d’une chose ou d’une idée, d’une abstraction. Et là, je me suis dit que franchement, j’avais de l’instinct à défaut de la culture même si… mais bon, ce n’est pas parce que c’est la St Valentin que je dois absolument m’envoyer des fleurs. Ça fait prétentieux et surtout, très égocentré. Oui, d’accord, ce n’est pas tout à fait faux mais il n’y a pire égocentré que celui qui doute sur lui-même, comme moi. Alors… d’ailleurs, je ne suis pas envoyé de carte, non plus, c’est dire…

Je n’avais pas envie de regarder les bandes annonces et encore moins les publicités et donc,  j’ai pris mon téléphone, comme le font la plupart des gens qui attendent le début d’un film, désormais et j’ai choisi de faire un jeu de lettres, une partie de Mots Mêlés, pour être plus précis. En général, si je suis inspiré, ça me prend environ trois minutes et donc, ça me permet de ne pas subir toutes ces images que je ne n’ai pas choisies de voir. Et là, je trouve les mots qu’il me fallait trouver, sans regarder dans la liste, je commence d’abord comme ça, au feeling et ensuite, je fais tout ce que je n’ai pas trouvé tout seul dans l’ordre alphabétique des mots qu’il me reste à trouver.

Et là, je tombe sur le mot « parce » et je le trouve dans la grille et je le valide et il se raye de la liste et je termine la partie et ce mot me trotte dans la tête et je me demande ce qu’il peut bien signifier et c’est là que j’ai eu la révélation. Comme ça, subitement, en fermant les yeux deux ou trois secondes : c’est un animal à qui on a coupé la queue. Un drôle d’animal. Bon sang, mais c’est bien sûr. Pourquoi ai-je même hésité une seconde ? On ne le voit jamais sans sa queue, le parce. C’est sa raison d’être. Et là, dans la grille de mots mêlés, je l’ai vu, tout seul, il m’a intrigué et il m’a même fait un peu de peine. Parce que un parce sans sa queue, c’est limite ridicule.