25 mai 2021

ma petite entreprise connaît-elle la crise ?

Ma petite entreprise ne connaît pas la crise ; épanouie, elle exhibe des trésors satinés, dorés à souhait… Je ne connais pas l’ennui mais je sais le manque. Toi, tu as vécu la journée la plus ennuyeuse depuis le début de l’année, samedi dernier. C’est idiot, moi, je suis allé au cinéma et nous aurions pu y aller ensemble, au pire. Et au mieux, nous aurions aimé le même film, au même endroit, au même moment et en même temps. Ce qui aurait été une première, d’aller au cinéma ensemble. J’ai tellement l’habitude d’y aller seul.... [Lire la suite]

21 mai 2021

juste après, encore un peu

Ça fait du bien. Nous venons de passer un délicieux moment ensemble, toi et moi. Et nous sommes là, l’un contre l’autre, dans cette espèce d’état d’abandon, de fatigue positive et de plaisir. Nous avons chaud, c’est très agréable d’être l’un contre l’autre, comme ça, même juste après, encore un peu. Toi, je te regarde, tu fermes les yeux. Tu as peut-être accumulé un manque de sommeil, récemment. En tout cas, tu es toujours aussi magnifique, même quand tu fermes les yeux. J’entends ta respiration un peu plus lourde. Je sens que tu... [Lire la suite]
12 mai 2021

J moins 1

Quand on dit qu’on est à J moins 1, ça dépend à quelle heure on le dit et à quelle heure ce sera précisément le moment M ou l’heure H, non ? Par exemple, si je dis, ce matin, à un peu moins de 4 heures, bien avant l’aube, que je suis à J moins 1, est-ce que demain, le 13 mai 2021, je serai le jour J à n’importe quelle heure, à environ 4 heures du matin ou à une autre heure, n’importe laquelle de cette journée à venir ? Je ne sais pas si j’ai été clair pour tout le monde mais pour moi, oui, je me suis compris et c’est déjà... [Lire la suite]
13 avril 2021

oraison funèbre

Nous sommes ici, aujourd’hui, pour célébrer notre fils, notre frère, notre ami, notre compagnon  et notre camarade. Essayons de ne pas pleurer car il n’aurait pas aimé ça. (Comment ça, je n’aurais pas aimé ça ? Au contraire, j’aurais adoré avoir des pleureuses pour ma crémation ! Allez, pleurez, montrez-moi si vous m’aimiez vraiment ! Mais attention, ne pleurez pas sur vous, pleurez sur moi, hein ?) Essayons de ne nous souvenir que des bons moments que nous avons passé avec Stéphane, n’oublions pas qu’il... [Lire la suite]
20 mars 2021

rendez-vous dans dix ans

La dernière fois que nous nous sommes vus, nous avons un peu parlé, nous nous sommes détendus et nous avons encore parlé, un peu plus, après le moment de pause. Et presque tout de suite après que nous nous soyons retrouvés, tu m’as demandé où je serai dans dix ans. Et j’avoue que ta question m’a pris un peu au dépourvu car je ne m’y attendais pas et car je ne suis pas un spécialiste de la voyance et comme je ne crois pas au destin, j’ai du mal à penser que quelqu’un, même de divin, puisse en avoir l’oracle. Sur le coup, comme j’ai dû... [Lire la suite]
07 février 2021

regarde, il y a un moment que je n’ai pas critiqué Noël

Pour en revenir à ce que je disais dans mon billet du 3 février 2021 (donc, de cette année), je ne voudrais pas avoir l’air d’insister, comme certains syndicalistes mais franchement, vous ne trouvez pas que je critique vraiment beaucoup moins les autres depuis un bon moment, maintenant ? Je ne sais pas si ça m’a passé et je ne sais pas si ça va revenir un jour. Je ne sais pas si c’est comme une infection urinaire, ça vient de loin sans qu’on puisse vraiment expliquer d’où ou si c’est juste en surface, comme un point noir sur le... [Lire la suite]

06 février 2021

droit dans tes yeux

C’est alors que nous nous sommes retrouvés à nous regarder droit dans les yeux, intensément, comme ça nous arrive, de temps en temps quand nous avons celui de passer un moment ensemble. Et moi, j’aime particulièrement ces instants partagés avec toi car alors, je me dis que j’ai vraiment beaucoup de chance. Parce que si nous ne nous étions pas connus, je n’aurais jamais ressenti ce que je ressens, alors. À chaque fois. Quelque chose qui n’est pas facile à décrire. Quelque chose qui va bien au-delà de nous. Et là, je sais que je suis... [Lire la suite]
04 février 2021

un grand moment de faiblesse

Finalement, j’ai encore gagné. Carlos m’a bien coupé une partie de mes cheveux un peu longs et comme Samson, je pense que ça m’a un peu ramolli. Parce que, une grande partie de ma force et de mes capacités intellectuelles résident dans ma touffe. Pas celle du bas, si tant est qu’on puisse parler de touffe pour le bas… Non, je parle de celle du haut, celle de mon crâne. Au dernier moment, j’ai failli lui dire que c’était un test pour voir s’il accepterait de me prendre comme ça, au débotté mais quand il m’a dit oui, je me suis dit que... [Lire la suite]
01 février 2021

j’ai laissé la sortie Royan sur ma droite

En rentrant de chez mes parents, où je n’ai vu que ma mère mais pas mon père, j’étais sur l’autoroute, à un peu moins de 130 km/h car le temps était un peu humide et dans ce cas, il faut réduire sa vitesse. Et à un moment, j’ai vu un panneau annonçant la sortie Royan à un certain nombre de kilomètres. Et là, tout en écoutant des morceaux de musique sur une clé USB que j’ai remplie moi-même, j’ai pensé à toi. Tu n’habites pas Royan mais tu pourrais y vivre. Et tu pourrais y être quand je passe à proximité de la sortie d’autoroute qui... [Lire la suite]
07 décembre 2020

des plages horaires

Sous les pavés, les plages horaires. Sous les pavés de mon attente de toi, les plages horaires de quand je peux enfin t’apercevoir, te voir même si ce n’est qu’à la dérobée. Des œillades furtives. Des regards en coin. Des lunettes noires pour ne pas être remarqué moi-même. Et un masque pour ne pas te donner l’impression que je t’espionne, prêt à t’envahir dès qu’une occasion se présenterait… Mais où et quand ? Où pourrais-je te voir encore un peu plus ? Quand pourrais-je te voir vraiment ? Peut-être as-tu des moments,... [Lire la suite]