Dis-moi, Chouchou, j’ai dû choper un coup de froid qui passait par là, oui, et ça me fout un peu à plat. Je me demandais si tu ne pourrais pas le prendre pour toi afin que je retrouve une forme un peu meilleure. Parce que, tout compte fait, puisque je t’ai engagé à mon service et que je ne t’ai pas encore beaucoup sollicité, je pense que ça, ça entrerait pile-poil dans tes attributions. Et dans tes compétences. Tout le monde est capable d’être malade. D’avoir la crève. On n’a pas besoin de faire beaucoup d’études, pour ça. Et encore moins d’avoir des diplômes. Bon, alors, ce qu’on va faire, là, dans l’immédiat, c’est l’inventaire de tout ce qui m’encombre et tu vas tout prendre sur toi.

On y va ? Déjà, le mal de gorge, ça, je n’en veux plus, j’ai assez donné comme ça dans ma vie, il y a un moment où trop, c’est trop. Et quand c’est trop, c’est Tropico ! Non, laisse tomber, vu ton âge, tu ne peux pas comprendre. C’est une ancienne publicité qui remonte aux années 80. Un peu plus de trente ans, déjà. Tu n’étais même pas né. Mais peu nous chaut. Pardon ? Peu nous chaut ? Ça veut dire peu nous importe. Mais ce n’est pas le moment de faire de l’explication de texte. Quand je pense que c’est moi qui suis malade, pour l’instant et c’est moi qui ai l’esprit le plus aiguisé malgré tout. Bon, revenons à nos moutons, tu as noté, pour le mal de gorge ? C’est bien, ça fait un de moins.

Ensuite, j’ai la sensation d’avoir la tête lourde et le nez qui commence à couler. Ça aussi, tu vas le prendre. Tu vas m’en décharger. Tu en fais ce que tu veux mais je ne veux plus le voir en moi, merci. Et il reste les quintes de toux. Chez moi, quand ça commence, je les collectionne. Alors comme ça m’encombre (et pas que l’esprit), ça, ça doit disparaître au plus vite. D’ailleurs, si tu pouvais me débarrasser de tout ça tout de suite, ça serait fait et on n’en parlerait plus. Et moi, je me sentirais libérééé, délivrééé et je pourrai aller faire le cours de gym avec le coach, à 15h. Sinon, je ne sais pas si j’aurais eu le courage de m’y rendre. Quand on ne pète pas la forme, il ne faut pas se forcer. Et merci, hein…