Mec cinquantaine bien tassée cherche à s'échanger contre mec quarantaine pas tassée. Avec un peu plus de peps. Un peu plus de sourire. Un peu plus d'optimisme. Un peu plus d'envies. Un peu plus de ce petit plus qui fait que... 

Et avec un peu moins d'à quoi bon ? Et avec un peu moins de pourquoi tant de haine ? Et avec un peu moins de pourquoi toujours moi ? Et avec moins de Caliméro. Et avec un peu moins de ces petits moins qui font que... Et un peu moins de ça, là, au niveau des abgrominaux. Des abdominables. Du ventrou, quoi. Y a des jours, on est vachement plus moche que d'autres.

En bref, je m'échangerais bien contre un autre que moi mais pas trop différent quand même parce que faut pas exagérer, si ça se trouve, ça serait tellement pire avec l'autre. Quitter la proie pour l'ombre ? Ben, ça dépend de ce qu'on fait dans l'ombre...  Je suis déjà une proie facile pour tous les doutes et ça ne fait pas l'ombre d'un doute.

Alors en fait, je devrais plutôt dire que je cherche à échanger une occase contre une occase. Ce n'est pas forcément vendeur mais c'est comme ça que je suis ce soir. De toute façon, je ne suis pas preneur non plus. Je ne suis rien. Je n'ai envie de rien. Juste d'aller me replier dans un tiroir secret.

Et pourquoi pas dans un tiroir de ces tables de chevet que j’ai montées hier, que j’ai terminé de monter hier soir. C’est peut-être plus commode. Et peut-être y trouverai-je un mode d’emploi qui  s’y serait glissé et qui me ferait aller mieux dans ma tête. Mais de toute façon, demain sera un autre jour.