Suite et enfin fin de mon analyse des résultats de cette grande enquête sur les entrées, plats et desserts préférés des français (enquête réalisée pour Cuisine Actuelle et tout et tout), aujourd’hui, nous terminons le repas avec les desserts, comme il se doit (comme il se doigt ?) et là, je peux d’ores et déjà vous dire que je ne suis pas d’accord avec ceux qui se trouvent en 1ère, 2ème et 11ème places sur 15. Parce que ce sont des desserts au chocolat et que je n’aime pas le chocolat. Alors, autant vous dire que ça me laisse froid. Déjà que je suis capable de ne jamais prendre de dessert, surtout au restaurant. C’est vrai ça, même si je peux me laisser tenter, je suis plus salé que sucré. Qu’on se le dise. Que ça se sache. Mais il y en a quand même que j’aime manger. Pour lesquels je suis le premier à plonger. Prêt à succomber.

Mon dessert préféré ? J’aime beaucoup la charlotte aux poires que je fais moi-même mais aucune charlotte n’est classée. Trop ringarde, sans doute. Je propose qu’on réhabilite les charlottes. Sinon, j’aime bien les desserts au café (éclair, 4ème place ; religieuse, non classée mais on pourrait la mettre dans la catégorie des éclairs ; mousse mais 1ère du classement quand elle est au chocolat, beuark !), j’aime bien les petits choux, j’aime bien les clafoutis (non classés), les flans (non classés, ça me laisse comme deux ronds), les salades de fruits (sans alcool - à la 8ème place) et les fraisiers (5ème) / framboisiers / poiriers mais encore une fois, à condition que ça ne soit du n’importe quoi fait n’importe comment. Sinon, j’aime beaucoup ce dessert de mon invention : des cannelés tranchés, imbibés de crème anglaise et servis avec un tartare de fraises au basilic et au poivre.

À part ça, bien sûr que je peux manger du tiramisu (10ème place) mais j’ai tellement été déçu, j’aime certains macarons (12ème position) mais encore une fois… Ah si, j’aime de nouveau manger des crêpes mais je les préfère quand elles sont le plus nature possible, ou au jus de citron. Elles ne sont pas classées. Et je serais capable de m’acheter une gaufre au sucre dans la rue mais je résiste. Encore une fois, j’ai trop peur de ne pas y trouver mon compte dans la promesse du plaisir que j’en attends. Alors ma foi, tant pis, je ne proposerai même pas de recette fantaisie aujourd’hui. Non, je n’en ai pas envie. Et pourtant je suis sûr qu’on pourrait innover aussi dans les desserts. C’est très à la mode d’en servir avec de l’avocat, par exemple. Ce n’est pas idiot. Au cas où on intoxiquerait ses convives, ça peut toujours servir un avocat. À condition qu’il soit de la défense, sinon, ce n’est pas la peine.