27 septembre 2016

la rue fantôme

J’habite dans une rue fantôme. Et c’est peut-être pour ça que les précédents propriétaires ne sont pas restés plus de douze mois dans cet appartement vu qu’ils l’ont mis en vente au bout de neuf mois. Et quand on la voit, elle, à son âge et avec son air étriqué de vieille fille pourtant mariée, on sait que ces neuf mois n’ont pas pu équivaloir à une grossesse qui aurait pu lui faire changer d’avis. Non, si ça se trouve, comme elle ne rigole que lorsque la comète de Halley passe dans le ciel, autant vous dire que ça fait déjà belle... [Lire la suite]

14 juin 2015

le papier qui va bien

Quand je pense à la même période, un an plus tôt, je me dis que pfou, beaucoup d’eau a passé sous les ponts et pourtant, ça me semble assez proche, comme si ça ne faisait pas vraiment un an. Il y a pile un an aujourd’hui, c’était la grosse effervescence. Nous nous apprêtions à passer une journée qui s’annonçait chargée, longue et excitante. Tout le monde était attendu pour 14h, si je me souviens bien, à la mairie et nous allions y être, pile-poil. Et ensuite, ce fut une succession de moments joyeux entrecoupés de moments d’émotion.... [Lire la suite]
05 mai 2015

la femme idéale

La femme idéale existe et je l’ai peut-être rencontrée. Du moins, je l’ai peut-être rencontrée virtuellement. C’est déjà ça et ça me rassure parce que pour une rencontre du troisième type, la femme idéale, c’est plutôt sympa, non ? Je suppose que vous aimeriez que je vous parle d’elle. J’en meurs d’envie, à vrai dire mais je ne sais si je doigt (c’est fait exprès) car entre le fait de parler d’elle et de trop en dire, il y a un fossé que je ne suis pas sûr d’avoir envie de franchir. Et, tel que je me connais, alors que je... [Lire la suite]