21 octobre 2015

changer de...

Puisqu’il est désormais quasiment acquis que je ne partirai jamais en pré-retraite et que j’ai donc encore bien les cinq à six ans qui me séparent du troisième âge, celui dans lequel on a du temps pour soi, j’ai décidé que j’allais changer d’autre chose à défaut de changer de vie. Peut-être que c’est plus raisonnable et surtout plus facile à réaliser que de partir avant d’avoir atteint l’âge légal et d’avoir respecté ce que les syndicats ont validé sans tenir compte de mon avis. Qui ne doit pas leur importer beaucoup, ce que je peux... [Lire la suite]