16 juin 2019

la fête des paires

Aujourd’hui, c’est la fête des pères. Je ne sais pas comment je vais faire pour leur souhaiter vu que de tous mes pères, je n’en connais qu’un. Un seul, celui qui m’a accompagné depuis que je suis né. Les autres, je ne les ai jamais connus. Je ne sais même pas s’ils existent ni combien ils sont. Si ça se trouve, j’en ai plein mais je m’en fous, un seul a toujours compté pour moi. C’est mon papa et c’est le plus grand (ah bon ?) et le plus fort. En tout cas, c’est ce que je pensais réellement quand j’étais plus petit que lui (en... [Lire la suite]

16 décembre 2015

Esaü, 12/2015 (ou le plat d'ers)

Il paraît qu’il faut avoir choisi entre croire au destin ou au hasard et probablement que ceux qui pratiquent une religion sont plus portés vers le destin, la fatalité et tout ce qui est écrit alors que ceux qui sont plus de l’ordre de l’athéisme. Et moi, j’avoue avoir toujours eu une préférence vers les hasards. Je fais partie de ceux qui disent que tout est hasard. Ou que rien ne l’est. C’est pourquoi, hier, j’ai trouvé que le hasard faisait bien les choses car il faudrait vraiment n’avoir que ça à faire pour avoir écrit à l’avance... [Lire la suite]
03 novembre 2014

à quel saint se vouer ?

La toussaint, c’est fait. Je peux rayer la date sur mon calendrier mural. Celui des pompiers. C’est drôle comme depuis bien longtemps, on a tendance à considérer la Toussaint comme une fête triste, sombre et sinistre. On a donc oublié que c’est la fête de tous les saints et que c’est probablement celle qui devrait être la plus joyeuse de toutes. Et la Toussaint, si on y regarde de plus près, franchement, pas sournoisement, les yeux dans les saints, est-ce que ça n’est pas aussi une espèce de fête des paires ? Tiens, pourquoi mon... [Lire la suite]