25 janvier 2017

Voltaire était-il candide ?

Nous sommes brutalement passés de plusieurs jours de grand soleil à une journée terne, grise et molle. Lourde de non-sens. Avec une sensation qu’elle n’est pas imperméable à cette espèce d’humidité qui a l’air de ne pas vouloir s’évaporer. Et moi, moi, dans tout ça, je me traîne lamentablement du canapé à l’ordinateur. Je n’ai aucune inspiration car je n’ai envie de parler de rien. De rien de spécial. Parce que c’est un de ces moments sans.  Un de ces sales moments à passer. Ça ne donne envie de rien. Comme si était venu le... [Lire la suite]

18 avril 2015

pas vraiment dedans

C’est drôle comment on peut percevoir les choses. Ou ne pas les percevoir du tout. Je viens de préparer mes affaires pour mettre dans la valise mais j’avoue que je ne suis pas du tout dedans. Pas dans la valise, non. Pas dedans, ça n’est pas encore dans ma tête que je suis en vacances. Que je pars demain pour aller presque finir le mois d’avril au Portugal. Non, à Lisbonne. Parce que je ne pense pas que j’irai beaucoup ailleurs que dans la capitale et les proches alentours. Nous ne partons que six jours et donc, on ne va pas non plus... [Lire la suite]
12 mai 2014

banane ou de danseuse

Si j’avais dû être fétichiste de quelque chose de plutôt typiquement féminin, j’avoue que quand j’étais petit, j’étais assez fasciné par les chignons qu’arboraient ma mère, autrement appelée Maman ou Nanou mais Nanou, c’est pour les petits-enfants, pas pour moi quand j’étais petit enfant. De toute façon, ma mère, même sans chignon, c’était la plus belle de toutes les mamans, pas forcément de toutes les femmes, je n’avais pas conscience de ça, de cette différence et mon papa, il était aussi le plus beau de tous les papas et ils étaient... [Lire la suite]