24 août 2019

je croyais qu’on les appelait les Biscarrots et les Biscarrottes

Pendant très longtemps, j’ai cru que les habitants de Biscarrosse s’appelaient les Biscarrots et les Biscarrottes alors que c’est complètement faux. Parce que les habitants de Biscarrosse s’appellent les Biscarrossais et les Biscarrossaises. Ni plus, ni moins. Mais je trouve ça nettement moins joli et moins amusant de dire Biscarrossais que Biscarrots. Et surtout Biscarrossaises que Biscarrottes. Parce que franchement, vous pourriez faire des jeux de mots avec Biscarrossais et Biscarrossaises, vous ? Moi pas. En tout cas, jusqu’à... [Lire la suite]

09 juillet 2017

le toit ouvrant

« Mais Stéphane, pourquoi tu te promènes avec cette vitre teintée, contre toi ? » « Hein ? Quoi ? Ah ça ? C’est simple, c’est mon toit ouvrant. » « Ton toit ouvrant ? » Quand je sors en ville, c’est super pratique. Selon le temps qu’il va faire, ça me sert toujours à quelque chose. En premier, s’il ne fait ni chaud, ni froid, ce qui ne me fait ni chaud, ni froid, en général, je l’emporte avec moi car on ne sait jamais. On n’est pas à l’abri d’une ondée, d’un gros orage ou d’un... [Lire la suite]
27 juillet 2016

pudding aux abricots

Hier, je me suis allongé sur un fauteuil relax (dans un fauteuil relax ?) le temps de faire une sieste de largement plus d’une heure et quand j’ai pris ma douche, avant d’aller dormir, j’ai vu que j’avais pris un énorme coup de soleil sur les cuisses, entre les genoux et là où s’arrêtait mon short. Une ligne de démarcation vanille-framboise des plus droites. Ce n’est pas gravissime vu que je n’ai pas eu mal. Disons que j’ai les cuisses rouges, c’est signe que je suis en bonne santé, non ? On va dire que oui mais rapidement,... [Lire la suite]