22 novembre 2017

est-ce possible de choisir sa tristesse ?

Ce serait vraiment dommage d’être triste un jour comme aujourd’hui : plein soleil dans un ciel immaculé bleu. Un bleu doux, un bleu tendre, un bleu rassurant. Et pourtant, il doit y en avoir des gens qui ne sont pas heureux, aujourd’hui. Des gens pleins de malheur. Des gens qui pensent que la vie ne vaut pas le coup d’être vécue plus longtemps. Et des gens malades, qui savent. Et des gens dans la rue et là, aucun soleil ne sera jamais vraiment du réconfort. C’est un des paradoxes de la vie. Et aussi ce qui en fait sa... [Lire la suite]

26 janvier 2017

on l'appelle Simplet

Alors donc, je suis sorti hier soir. Pour aller assister à la représentation d’un opéra que je ne connaissais pas du tout, de Leonard Bernstein, Candide, d’après Voltaire (l’écrivain philosophe, pas les fauteuils) et, ma foi, je n’avais pas révisé ma leçon avant d’y aller car je comptais sur une bonne fortune pour que ça m’accroche malgré ma mauvaise journée et ma migraine finissante. Après coup, aurait-ce été utile que je lise un résumé de l’œuvre ? Peut-être car je n’en ai pas envie aujourd’hui. Pas envie ou plus envie ?... [Lire la suite]
14 juillet 2016

voici les clés

Voici les clés pour le cas où tu changerais d’avis... à ta santé, à tes amours, à ta folie… Quel parcours du combattant, encore hier, à se demander s’il n’y a pas eu une opération de vaudou contre le fait qu’on achète cet appartement, rue Bourbon. Parce que de rencontrer autant d’obstacles, on peut même se demander si ça n’était pas pour une caméra cachée. De mèche avec Stéphane Plazza ou Valérie Damidot. Je n’irai pas jusqu’à dire que ce fut Koh-Lanta pour avoir les clés de notre nouvel appartement, mais pas loin. Évidemment, ce ne... [Lire la suite]