16 novembre 2016

à perdre haleine

Je commence à être un peu essoufflé. Ça fait un moment que je cours. Un moment que je ne sais pas estimer. Je vais regarder l’heure à ma montre mais ça ne sert pas à grand-chose puisque je n’ai pas regardé l’heure à laquelle j’ai commencé à courir. C’est idiot mais dans la panique, on ne pense pas à tout. Je commence à être essoufflé parce que courir comme ça, à mon âge, ça n’est pas très raisonnable mais quand on a besoin de fuir, le plus vite possible, il n’y a plus de raison qui tienne, c’est juste l’instinct de survie. Il ne faut... [Lire la suite]

21 août 2015

feu de tristesse

En juin, il est coutume de faire des feux de joie mais en ce 21 août 2015, c’est un feu de tristesse qui va crépiter tout à l’heure. Pour finir cette mauvaise semaine avec des flammes, comme pour procéder à une espèce de purification, faire table rase de ce qui s’est passé, n’en laisser aucune trace non pas pour tout oublier, pour oublier tout, non, bien au contraire mais pour repartir sur de l’avant comme le patron a dit à Pauline. The show must go on, la vie continue et on n’a pas le choix. L’énorme claque que nous avons prise cette... [Lire la suite]