24 avril 2020

bien confinement à toi (billet contaminé au Covid 19)

M’agace avec ses questions ! M’agace avec ses regards en coin. M’agace avec sa présence. Avec sa présence permanente et ça ne s’arrange pas parce que depuis le 17 mars, ça fait déjà plus d’un mois, on est ensemble 24/24 et 7/7. On est littéralement l’un sur l’autre, jour et nuit, nuit et jour. Et quand je dis qu’on est l’un sur l’autre, autant vous préciser qu’il n’y a rien de sexuel, dans cette expression. De toute façon, il n’y a plus rien de sexuel entre nous. Et ça, ça date de bien avant le confinement. M’agace à toujours... [Lire la suite]