25 octobre 2015

ce qui se conçoit clairement s'énonce bien... ou un truc comme ça

"Je voudrais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur." (Nicolas Sarkozy, meeting de Limoges, le 14 octobre 2015) Pour une fois, en politique, on ne pourra pas parler de langue de bois mais de langue de quoi ? J’avoue que cette fois-ci, outre le fait qu’il m’a fait bien rire, je n’ai pas du tout compris le sens certainement caché de cette phrase pour le moins énigmatique. Sans... [Lire la suite]

09 mai 2015

vouloir ne pas être méchant

Contrairement à il y a quelques années, j’évite régulièrement de dire du mal des spectacles ou des films que je n’ai pas aimés. Parce que, d’une part, si je ne les ai pas aimés, ça ne veut pas dire que ce sont des navets, à quelques exceptions près car parfois, je sais reconnaître une daube d’un film moyen, quand même, malgré tout, sans blague, hein… Et parce que, d’autre part, finalement, qui suis-je, moi, pour critiquer négativement le travail de quelqu’un qui est allé au bout de son projet ? Oui, c’est vrai, ça, qui suis-je... [Lire la suite]