05 septembre 2018

férocorrompu

Non, ce mot n’existe pas mais je m’en fous un peu car là, ce qui compte, c’est que je me sens fourbu, flapi, esquinté et tout un tas d’autres synonymes pour exprimer une fatigue physique intense. Encore une fois, j’aurais dû envoyer Chouchou à ma place, pour le cours avec le coach car encore une fois, il a dû me prendre pour lui et m’a fait subir un cours qui était largement trop fort pour moi. La preuve, j’ai commencé d’avoir mal partout dès la fin de la deuxième série du premier exercice. Et là, j’ai eu la nouvelle confirmation de... [Lire la suite]