05 janvier 2019

triste et sidéré

Encore une fois, je suis surpris, non, sidéré. Encore une fois, je suis désabusé, non, triste. Encore une fois, je suis fatigué, non, très en colère. Je rentre du centre-ville car j’ai débauché très tôt, ce matin (à 6h15) et j’ai voulu profiter du beau temps froid et sec et du fait que l’on pouvait s’y rendre normalement car cet après-midi, ça sera encore mission impossible. Ou alors, à mes risques et périls. Et je ne suis ni courageux, ni téméraire surtout face à la connerie. En plus, comme j’ai un peu peur que ce soit contagieux,... [Lire la suite]

03 décembre 2017

après la crème renversée, le gâteau débordé

Quand j’ai ouvert la porte du four, j’ai demandé comment ça allait, au gâteau qui était en train de cuire : « Je suis débordé » m’a-t-il répondu, comme ça, l’air de rien. Non, pas vraiment l’air de rien puisque ce qu’il venait de me dire, ce n’était jamais que la vérité la plus nue. Car en effet, il était plus que débordé, il était débordant. Il débordait de partout. De chaque côté du moule à cake. « Forcément, je devais être un gâteau à la rhubarbe, tous ceux que vous avez fait jusqu’à maintenant, c’était dans des... [Lire la suite]