13 juillet 2019

les chemins de traverse

On vient de me comparer à un chien de chasse le nez au vent. J’aimerais juste prendre le temps de réfléchir à comment je fois et à comment je vais prendre la chose. Parce que je ne suis pas sûr de vouloir être comparé à un chien de chasse. Même si parfois, quand nous nous promenons, par exemple, en vacances, avec le président et le patron, même si parfois, donc, je suis comme un chien fou qui marche devant, plus vite que ses maîtres et qui revient les voir, en remuant de la queue, content de les retrouver et qui repart devant, voire... [Lire la suite]

17 février 2017

Philippe a une araignée dans le slip

Que ceux qui se sont inquiétés pour moi (et je peux vous avouer qu’ils ne sont pas légion) soient soulagés car je n’avais pas de migraine, hier même si j’ai publié un poème, hier. Il ne faudrait pas croire qu’un madrigal équivaut systématiquement à une céphalée. Parfois, je peux avoir envie de prendre quelques vers comme ça, juste pour le plaisir. Et quand j’ai découvert ce texte de Rimbaud, je suis tombé sous le charme tout en me demandant si ce n’était pas un faux. Mais non, même s’il n’est pas typique de l’écriture rimbaldienne, il... [Lire la suite]