Que ceux qui se sont inquiétés pour moi (et je peux vous avouer qu’ils ne sont pas légion) soient soulagés car je n’avais pas de migraine, hier même si j’ai publié un poème, hier. Il ne faudrait pas croire qu’un madrigal équivaut systématiquement à une céphalée. Parfois, je peux avoir envie de prendre quelques vers comme ça, juste pour le plaisir. Et quand j’ai découvert ce texte de Rimbaud, je suis tombé sous le charme tout en me demandant si ce n’était pas un faux. Mais non, même s’il n’est pas typique de l’écriture rimbaldienne, il en a plus que des allures. Et ça, je l’avais sous le coude depuis la veille. Je n’aurai pas attendu longtemps pour le partager avec vous.

Non, j’avais simplement envie de me replier en chien de fusil pour me reposer et je l’ai si bien fait que lorsque je me suis réveillé, complètement vaseux, je n’avais aucune inspiration pour écrire quoique ce soit : ni un truc drôle, ni un truc vachard, ni rien d’autre. Pas même une plaisanterie sur le mari de Pénélope ou sur celui de Carla. Pas envie de demander des nouvelles de Lova Moor non plus (il y a longtemps, tiens !) et encore moins envie de parler des terroristes. Quelques nouvelles de Charlie ? Bof, quand je vous dis qu’hier était un jour sans, je ne peux pas vous dire mieux. Envie de rien. Même pas besoin de toi. Comme les feuilles aiment l’automne, il paraît.

Et aujourd’hui, je pense que mon espèce de crève a vu à qui elle avait en face d’elle et j’ai bien l’impression que c’est elle qui a commencé à reculer la première. Moi, je me suis contenté de la toiser (pas forcément de très haut, vu ma taille) et de faire comme si. Entre deux éternuements et des coulures de nez. Là, je vais y retourner, dans la position allongée sur le canapé. Face à la télévision. Non, de trois quarts, pas de face. Et je vais me reposer encore un peu. Mais aujourd’hui, c’est bien parce que j’aurai d’abord écrit un billet… Pardon ? Pourquoi ce titre : Philippe a une araignée dans le slip ? Ma foi, là, je n’ai plus envie. On verra demain. Si vous le voulez bien.