29 mars 2014

passé inaperçu

Il y a cinq jours alors que je m’auto-louais ou plutôt, alors que je vantais mon prénom de façon fort discrète, personne ne s’est rendu compte que c’était aussi un jour anniversaire, celui de l’an de ce blog. J’ai failli écrire « des un an » de ce blog car autant je peux être capable de faire comme tout un chacun et le dire à tire-larigot, autant, l’écrire me heurte profondément, intellectuellement et physiquement car ça m’occasionne un bleu dans les neurones. En même temps, cela valait-il la peine de fêter le premier... [Lire la suite]