16 septembre 2015

bâiller aux mouettes (2)

Pour faire suite à mon billet sur ce thème du bâillement (il y a trois jours, le 13 septembre), je voudrais terminer mon exposé sur le sujet avant que ça ne me reprenne. Et dire que je suis moi-même un grand bâilleur et que parfois, je peux bâiller toutes les vingt secondes pendant un temps assez important. C’est souvent un signe de décompression nerveuse en rapport avec la tension accumulée juste avant. Je ne suis pas quelqu’un de calme. J’essaie parfois de me dire que « je suis calme, je suis zen, je suis un jardin... [Lire la suite]