25 août 2019

un retour à l'anormal

À force de vivre (presque) la moitié du temps à Biscarrosse, depuis le début de l’été, quand je rentre à Bordeaux, comme hier soir, tard, je me demande si c’est un retour à la normale ou un retour à l’anormal. En effet, quand je suis là-bas pendant un certain temps et régulièrement (ou l’inverse), je m’y habitue vachement bien. Et quand je reviens chez moi, j’ai besoin d’un certain temps d’adaptation. Ou de réadaptation. Probablement un effet du jet-lag entre les Landes et la Gironde. C’est un jet-lag très peu connu puisqu’il semble... [Lire la suite]