07 août 2016

maldon

Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan Le monsieur, il m’a dit de faire la poussière, de passer l’aspirateur et ensuite, comme j’aurai encore du temps, de nettoyer la cuvette des WC puis de lancer une machine à 40° et s’il m’en reste, du temps, de préparer le déjeuner comme ça, tout serait fait et tout serait parfait dans le meilleur des mondes. Parce que comme c’est aujourd’hui dimanche, jour du seigneur pour les croyants et mais pas jour du saigneur pour les employés d’abattoirs, qu’on n’a plus de femme de ménage depuis plus... [Lire la suite]