Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan

Le monsieur, il m’a dit de faire la poussière, de passer l’aspirateur et ensuite, comme j’aurai encore du temps, de nettoyer la cuvette des WC puis de lancer une machine à 40° et s’il m’en reste, du temps, de préparer le déjeuner comme ça, tout serait fait et tout serait parfait dans le meilleur des mondes. Parce que comme c’est aujourd’hui dimanche, jour du seigneur pour les croyants et mais pas jour du saigneur pour les employés d’abattoirs, qu’on n’a plus de femme de ménage depuis plus de dix jours, maintenant, qu’on en aura une à l’essai qu’à partir de mardi prochain et que la patron, Claude, Anne et Joël viennent prendre le café après leur brunch chez les Tontons, tout à l’heure, il fallait faire le minimum syndical pour ne pas avoir honte. C’est vrai, outre que cette dernière phrase est très longue, qu’elle comporte un maximum de que, en tant que pronom relatif (sauf si je me trompe), même si on n’a plus l’habitude de faire le ménage soi-même, il faut bien s’y mettre sinon, tout part à vau-l’eau ou à vélo, comme aurait pu le dire Richard Virenque.

Ba'w manjé, ba'w lanmou, É pou vou an ka fèy an chantan

En tout cas, il fait super beau, un ciel immaculé de bleu tendre et tout propre. Ça aussi, ça incite à tout nettoyer chez soi pour ne pas être en reste. Pour ne pas avoir à en rougir. Là, tout est fait. Les tomate-mozzarella-basilic sont dans une boîte hermétique dans le réfrigérateur, le reste du déjeuner est prêt à être consommé quand ça sera le moment pour ça et l’aspirateur est passé par là, il repassera peut-être par ici mais il ne repassera pas le linge qui est encore en train de tourner dans la machine, d’abord, il ne sait pas faire et ensuite, les vêtements en question passeront d’abord dans le sèche-linge. Après, nous irons dans l’ancien appartement où Isabelle va nous rejoindre pour récupérer des affaires qu’elle a su vendre autour d’elle. Nous chargerons sa voiture, je prendrai le reste des bricoles que j’avais laissées là-bas pour les avoir ici et hop, le tour sera joué, nous aurons passé un dimanche à faire des corvées qui pour le moment ne sont pas encore des contraintes. Mais j’espère bien avoir le temps de me reposer un peu quand même.   

Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan