23 mars 2015

un nouveau jour s'est levé

Ce matin, un nouveau jour s’est levé, plutôt ensoleillé dans son crépuscule. Du moins, dont on devinait le soleil derrière les rideaux encore un peu tirés de la nuit. Moi, j’avais un peu la gueule de bois comme si j’avais bu, hier soir. Comme si j’avais bu pour oublier, pour tenter d’oublier. Oublier quoi ? Oublier que je vis dans un monde qui me fait de plus en plus peur et je ne parle pas seulement des terroristes, des djihadistes ni même des intégristes catholiques et j’en connais pas si loin que ça, à Bordeaux. Un monde dans... [Lire la suite]