01 avril 2014

foule pas toujours sentimentale

En revenant du boulot, hei hi, hei ho, entre la pénultième et la station qui est celle de chez moi, j’ai compté 79 personnes immobiles ou marchant dans le sens ou le sens inverse du tram. Je n’ai pas compté ceux qui s’apprêtaient manifestement à croiser la route. J’en ai vu de toutes les formes, de toutes les couleurs et de tous les sexes. C’était assez amusant de constater que certains portaient encore des vêtements d’hiver et arboraient des écharpes autour de leur cou malgré la chaleur et le soleil de ce printemps bien parti. J’ai... [Lire la suite]