06 octobre 2016

étude de faisabilité

Si ça n’avait tenu qu’à moi, hier, j’étais tellement crevé et pas vraiment en forme que je n’y serais pas allé chez le notaire pour la signature de l’acte définitif. Mais il aurait fallu que je fasse une procuration et je pense qu’il était préférable qu’on termine ce dossier-là pour qu’on puisse passer (définitivement) à autre chose. Mais vraiment, quand on est crevé, mieux vaut ne pas prendre le volant pour aller à Andernos. Surtout un jour de semaine. Et encore moins le week-end. Je n’y étais jamais allé, à Andernos et je ne pense... [Lire la suite]