14 juin 2021

pas demain mais mardi prochain

Bon, c’est dans un peu plus d’une semaine, pas demain mais mardi prochain qu’on va faire la fête avec le président, avec le patron, avec Chouchou, avec Jean-Michel, avec papa, avec maman, avec du chignon, avec Kali, avec Shuka, avec Minouche et avec moi. Je n’ai pas envoyé de cartons d’invitation à d’autres gens. On peut juste espérer que le prince charmant sera là mais comme on le sait tous, les princes charmants, ça n’existe pas dans la vraie vie. Enfin, moi, c’est ce que je crois. Pourquoi ? Tu penses que si, ça existe... [Lire la suite]

30 mai 2021

on ne se moque pas du physique

Salut Stéphane ! Bonjour, Jean-Michel. Tu n’as pas oublié mon trait d’union, par hasard ? Non, pourquoi ? Comme ça, juste histoire de te chicaner. Je reconnais que là, pour une fois, c’est drôle, j’aime bien. Je la replacerai, celle-ci, je pense. Content de t’avoir agréablement surpris, ça n’arrive pas si souvent que ça. Tu veux qu’on reste ici, au soleil, sans rien faire ? Tu veux faire quoi ? Moi, j’ai un bouquin et j’ai mes yeux pour les fermer et imaginer des choses qui me plaisent, que veux-tu que je... [Lire la suite]
21 mai 2021

juste après, encore un peu

Ça fait du bien. Nous venons de passer un délicieux moment ensemble, toi et moi. Et nous sommes là, l’un contre l’autre, dans cette espèce d’état d’abandon, de fatigue positive et de plaisir. Nous avons chaud, c’est très agréable d’être l’un contre l’autre, comme ça, même juste après, encore un peu. Toi, je te regarde, tu fermes les yeux. Tu as peut-être accumulé un manque de sommeil, récemment. En tout cas, tu es toujours aussi magnifique, même quand tu fermes les yeux. J’entends ta respiration un peu plus lourde. Je sens que tu... [Lire la suite]
02 mai 2021

à la jardinerie (2)

En arrivant au rayon des plantes d’ombre, on a vu deux ou trois espèces de fougères, gigantesques et là, le président m’a dit : « Elles sont trop grandes, on ne va pas pouvoir en prendre. » « Tu es sûr ? C’est dommage ! Bah, tant pis, on verra une autre fois, l’année prochaine, par exemple. » Et j’ai ajouté « Tiens, des saules-crevettes ! » « Ah non, tu ne vas pas prendre ça, ça risque de devenir trop gros ! » « Non, c’est juste pour le plaisir des... [Lire la suite]
28 mars 2021

les yeux au sol

Un sachet en plastique et un emballage de Kinder. Une cannette de bière dont je ne vois pas la marque. Un huit de carreau et trois crottes inégales du même chien, déposées en vrac. Un masque jetable jeté, un bleu par terre. Une pièce de 2 centimes, certainement un signe, une rentrée d’argent à venir ? Des tessons d’une bouteille de vin ou de whisky, la couleur des débris est verte. Une pièce de puzzle, toute seule, c’est triste. Un mouchoir en papier tout fripé. Un autre ensemble de crottes de chien dont une partie est écrasée.... [Lire la suite]
10 mars 2021

une lentille, deux lentilles, trois lentilles…

Une lentille, deux lentilles, trois lentilles, quatre lentilles, cinq lentilles, six lentilles, sept lentilles, huit lentilles, neuf lentilles, dix lentilles, onze lentilles, douze lentilles. Voilà, ça fait un paquet de douze. Maintenant, Jean-Michel, je vais te confier une mission importante, tu vas voir, c’est hyper compliqué à faire mais je suis sûr que tu vas y arriver les doigts dans le nez. Ça change des doigts dans le cul. Tu n’étais pas obligé. Moi, quand je peux te faire plaisir… Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? C’est... [Lire la suite]

06 février 2021

droit dans tes yeux

C’est alors que nous nous sommes retrouvés à nous regarder droit dans les yeux, intensément, comme ça nous arrive, de temps en temps quand nous avons celui de passer un moment ensemble. Et moi, j’aime particulièrement ces instants partagés avec toi car alors, je me dis que j’ai vraiment beaucoup de chance. Parce que si nous ne nous étions pas connus, je n’aurais jamais ressenti ce que je ressens, alors. À chaque fois. Quelque chose qui n’est pas facile à décrire. Quelque chose qui va bien au-delà de nous. Et là, je sais que je suis... [Lire la suite]
09 janvier 2021

tu imprimes quand je te parle ?

Hé, tu imprimes quand je te parle ou tu vas continuer d’avoir les yeux et ce qui te reste de cerveau que pour ton téléphone portable ? Je te rappelle qu’on est à table et que la moindre des choses, ce serait que tu sois un peu présent. Je suis sûr que tu ne sais même pas ce que tu es en train de manger, ce que tu as dans ton assiette. Oh, tu m’écoutes ? Elles sont bonnes mes pâtes à la bolognaise ? Hmmm ? Hein ? Tes pâtes à la bolognaise ? Très bonnes, elles sont très bonnes. Pfff, quand je pense que tu... [Lire la suite]
24 décembre 2020

l’esprit de Noël

Noël, ne m’en déplaise, ça reste un moment qui fait briller les yeux des petits et des grands, à quelques exceptions près (dont je fais partie) mais je dois quand même reconnaître, qu’il se passe quelque chose, à cette époque de l’année. Et je ne parle pas de l’efficacité du régime Comme J’Aime pour les comptes en banque de tous ceux, majoritaires, qui ont choisi délibérément de faire ripaille et cadeaux à profusion à qui n’en veut. Et je ne parle pas de ce sentiment d’amour dans l’air ambiant, ce qu’on veut nous faire croire comme... [Lire la suite]
17 décembre 2020

c’est ça, j’ai été traumatisé

Voici ce que m’a répondu le docteur quand je lui ai demandé ce qu’il en pensait : « Vous allez vous allonger et vous allez me raconter tout ça en détails, je ferai le point avec vous après plusieurs séances. Je ne peux pas encore vous dire combien il faudra en faire ensemble car tout dépendra de votre capacité à verbaliser tout ce qui est enfoui en vous et à la façon dont vous me ferez confiance. » Bon, de toute façon, j’avais tellement envie de savoir pourquoi je faisais un tel blocage sur Noël depuis une bonne grosse... [Lire la suite]