24 mai 2020

je ne peux pas, j’ai piscine

En ces temps de déconfinement, il est normal de recevoir des invitations car ceux qui vous invitent sont en manque et je crois que je dire, en toute modestie, que je suis le roi de l’alibi et de l’excuse réunis car je n’aime pas froisser mes amis ou mes relations moins proches. Il n’y a guère que ceux que je n’aime pas qui m’indiffèrent mais en général, ceux-là ne m’invitent jamais ou alors, c’est une erreur. Enfin bref, là, par exemple, si vous m’invitez, je vous dis que non, je ne peux pas, j’ai piscine. Là, par exemple, des... [Lire la suite]

21 avril 2020

enquêtes de voisinage (billet contaminé au Covid 19)

Avec cette minute qui n’a rien à voir avec celle du silence, chaque soir, avec le président, nous sortons pour applaudir les personnels soignants mais aussi les autres, ceux qui sont là depuis le début du confinement pour nous permettre de bien (sur)vivre. Et, au bout de quatre semaines, on a remarqué des gens qui sont là tous les soirs, eux-aussi, qui à sa fenêtre, qui à son balcon et qui sur sa terrasse. Au début, il faisait nuit, à 20 heures car nous étions encore en heure d’hiver mais depuis fin mars, il fait jour et on peut (à... [Lire la suite]
24 mars 2020

que je suis content de vous voir ! (billet garanti sans coronavirus !)

Tiens, ça a sonné ! Qui cela peut-il bien être ? Attends, je vais aller voir puisque tu es occupée avec toutes les courses que tu viens de faire chez Ikea. Ah ben ça, alors ! Michel et Josiane ! Quelle surprise ! Vous êtes rentrés de votre voyage en Italie ? On pensait que c’était dans deux jours que vous reveniez ! En tout cas, c’est sympa de vous voir. De vous revoir. Siamo felici di rivederti, amici ! Justement, on avait prévu un apéro-barbecue au jardin avec les voisins car ils se sont... [Lire la suite]
20 mars 2020

« fêter l’arrivée du coronavirus »

Je vous jure que c’est vrai. Enfin non, je ne vous jure pas que c’est vrai mais je vous jure que je l’ai lu sur un site qui s’appelle Nextdoor, un site qui est le réseau social des voisins. Et dans la partie bordelaise de cette espèce de groupe, l’autre jour, il y avait une annonce qui proposait de « se réunir le plus nombreux possible avec boissons et choses à grignoter, dans un lieu public, pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Oui, oui, vous avez bien lu, « pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Je... [Lire la suite]
30 décembre 2019

l’esprit de Noël, mon cul, oui !

Ah mais Noël est passé ? On ne m’a rien dit, à moi. De toute façon, on ne me dit jamais rien, à moi. C’est comme si je faisais partie des meubles, comme si j’étais devenu transparent, comme si je n’existais déjà plus. Non, non, non, St Éloi n’est pas mort, car il bande encore, car il bande encore… Et moi, là, j’ai envie de crier à tout le monde, à toute la terre, à tout l’univers que je suis comme St Éloi, quelque part, je ne suis pas mort, je vis toujours, 3615 j’existe ! Bon d’accord, si on m’avait embêté avec Noël,... [Lire la suite]
29 août 2019

toujours 60 en vue ?

Hier, je n’ai pas terminé mon questionnement quant à savoir qui inviter pour fêter mon passage à la soixantaine, en décembre prochain. J’en étais resté à ceux que je n’aime pas ou que je n’aime plus et à tous mes ex de là où j’ai travaillé 19 ans, au siècle dernier, chez Scaïb-Sonepar (je peux citer les deux noms, la boîte a été rachetée plusieurs fois, depuis et donc, il y a prescription, désormais) et depuis, dans mon sommeil, dans la journée qui a suivi, dans le tram pour aller au cinéma, au fond de mon fauteuil relax sur la... [Lire la suite]

27 mai 2019

TGV 8434, voiture 12, place 31

Quand je prends le train, ce qui ne m’arrive pas si souvent que ça (la dernière fois, c’était en décembre 2016), j’aime bien être à une place isolée. Je n’aime pas trop les sièges en duo car tant qu’à faire, je préfère être du côté de la fenêtre pour que, si je veux regarder un peu le paysage, je puisse justement regarder le paysage. Et ce n’est pas parce que je prends toujours un gros livre pour voyager que je ne regarde jamais la France défiler à toute allure, de temps en temps. Mais l’inconvénient, c’est que si quelqu’un est assis... [Lire la suite]
08 mai 2019

ah bon, il y a eu une soirée, hier ?

Jolie bouteille, sacrée bouteille, veux-tu me laisser tranquille, je veux te quitter, je veux m’en aller, je veux recommencer ma vie… Oh la la, je ne me souviens pas de tout, je suis allé me coucher très tôt, hier soir, après cette journée à Toulouse, aller et retour en 11h avec pauses pipi, pause déjeuner et pause réunion pour le patron. J’étais un peu fatigué et donc, je suis allé au lit de bonne heure… Pardon ? J’étais à une soirée ? Jusqu’à 1h du matin ? Non, ce n’est pas possible, je m’en souviendrais si c’était... [Lire la suite]
15 mai 2018

l'art de la contrainte

Puisque je pars quelques jours en voyage, afin de ne pas laisser mes milliers de fans sans rien, j’ai décidé de publier quand même un billet par jour pendant mon absence. Comme il est possible de programmer la date, je me fais un plaisir d’en profiter. Et ce qui me profite ne peut pas me faire de mal. C’est pour tout le monde pareil, je pense. Après, reste à savoir de quoi je vais parler puisque j’écris tout ça une semaine avant que ce ne soit lisible par mes abonnés, qu’ils soient ponctuels ou occasionnels. Parce que là, j’ai quand... [Lire la suite]
04 février 2018

toute honte bue

Tu n’as pas honte, Stéphane ? Non. Honte de quoi ? Il faudrait que j’aie honte de quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait, encore ? J’ai été sage comme une image, depuis hier et même depuis avant-hier et même encore depuis avant avant-hier. Je crois que je n’ai jamais été aussi sage de toute ma vie. J’ai même été mieux que ça : j’ai été serviable, poli, gentil, arrangeant et je n’ai klaxonné personne, même ce matin, en roulant lentement derrière un conducteur du dimanche et moi, j’ai rongé mon frein mais je me suis... [Lire la suite]