20 novembre 2015

petit précis de grammaire de fierté de la langue française et d’unité nationale

On ne dit pas : « tu as vu, la gueule aux terroristes, sur les photos, ils ressemblent vraiment à des gros cons » car c’est très malpoli et incorrect d’un point de vue grammatical. Pour montrer qu’on est bien plus intelligents qu’eux, il faut alors dire : « as-tu vu » (forme interrogative) et non « tu as vu », étant donné que l’on s’attend à une réponse de la part de l’interlocuteur « le faciès » ou « le visage » et non « la gueule », qui est très vulgaire, autant que... [Lire la suite]

06 février 2015

Albert Fournaison

Ce n'est pas sans une certaine émotion mâtinée d'une fierté non feinte que vais vous parler d'Albert Fournaison. Albert Fournaison, grand homme simple s'il en est, est un vieux monsieur très respectable, de près de quatre-vingt-dix ans, qui a connu bien des choses en ces neuf décennies, dont une grande guerre et une autre, un peu plu secrète, en Algérie. Albert Fournaison a connu les plus grands et il en a vu plein disparaître sous ses yeux, il a eu la chance de croiser Colette et Boris Vian alors qu'il habitait à Paris. Il vit... [Lire la suite]