02 novembre 2018

Oui, Chouchou, je parle le grec ancien couramment

Oui, Chouchou, je parle le grec ancien couramment. Si, si. Je ne l’ai pas appris à l’école puisque je n’ai fait que du latin, en langues mortes mais j’ai dû tomber dans le grec ancien un jour où je n’ai pas fait attention où je mettais les pieds car, soudainement, je me suis rendu compte que je parlais cette vieille langue de façon fluide. Par exemple, je peux te réciter un truc par cœur : Τὸ τετράγωνον τῆς ὑποτείνουσας ἑνὸς ὀρθογώνιου τριγώνου ἰσούται μὲ τὸ ἄθροισμα τῶν τετραγώνων τῶν δύο κάθετων πλευρῶν (ça se prononce Tò... [Lire la suite]

23 janvier 2018

encore trois choses que je ne savais pas jusqu’à ce matin

Je viens d’apprendre qu’une année, sur Pluton, ça dure 248 années terriennes. Et là, je me suis dit que pour les futurs colons qui s’installeront là-haut, dans quelques siècles, mieux vaudrait-il qu’ils n’aient pas trop l’habitude de nos cycles à nous. Sinon, vous imaginez, un gamin d’environ dix-douze ans, qui partirait avec ses parents, il faudrait qu’il attende 248 ans pour fêter son anniversaire suivant. Ça va lui sembler vachement long. Surtout à son âge. Et le 1er janvier plutonien, on doit se souhaiter ses meilleurs vœux pour... [Lire la suite]
24 janvier 2017

Benoît ? Ha, mon Dieu !

Vous avez été très, très, très nombreux à me demander pourquoi une lettre de rupture à cause de la victoire de Benoît Hamon, depuis la publication de mon billet d’hier. Alors d’abord, je voudrais vous faire part de mon premier étonnement : comment se fait-il que vous ayez été plus nombreux à réagir que de lecteurs ? Il y a là un mystère limite insondable (pour ne pas dire impénétrable – mais celui-ci était déjà pris pour les voies du Seigneur) auquel je suis incapable d’apporter le moindre élément de réponse. Ce sera une de... [Lire la suite]