06 novembre 2018

chut, faites comme si je n'étais pas là

S’il vous plaît, je vais vous demander de ne pas faire de bruit même si vous n’êtes venus que pour lire. Imaginez que vous êtes dans une bibliothèque publique et que des gens sont en train de travailler, vous ne violeriez pas leur besoin de silence ? Alors, aujourd’hui, ici, je vous en prie, faites la même chose. Faites comme si je n’étais pas là mais n’en profitez pas pour prendre toutes vos aises pour autant. Non, respectez ce lieu comme vous respecteriez votre propre maison. Et, dernière recommandation, laissez cet endroit... [Lire la suite]

07 février 2018

l'assistant asocial

J’ai rendez-vous dans une cité HLM de Bargesse, il faut que j’aille discuter avec un monsieur qui vit seul et qui n’a peut-être plus ni les moyens ni les facultés de se gérer son appartement. Alors, on m’a missionné pour me rendre compte de la situation. J’avoue que je suis un peu impressionné car c’est ma première visite. Comme j’allais me rendre dans ce qu’on appelle un endroit un peu zone, j’ai choisi d’y aller en jeans, sweat-shirt à capuche et blouson doudoune car il ne fait pas chaud du tout, en ce moment. Et me voilà parti.... [Lire la suite]
27 janvier 2018

avec l’assurance de notre incompétence bien distinguée

À plusieurs reprises, récemment, j’ai eu besoin de contacter des services après-vente ou avant-vente (c’est rare et assez difficile de prononcer avant-vente, ça fait une allitération en « ven » qui peut faire croire qu’on bégaye, ce qui n’est pas le cas, du moins, jamais par écrit ou alors, on ne me l’a jamais dit…) et j’ai envie de partager ces deux expériences assez enrichissantes. Pas d’un point de vue financier, je vous rassure, sinon, ça se saurait. La première chose, c’est au sujet de mon réfrigérateur. Un appareil... [Lire la suite]
22 octobre 2017

le frère de la fille de Nicolle

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce que m’a dit le président (le mien, pas Macron), hier midi quand il m’a sorti, alors que nous déjeunions d’un plat composé de quelques légumes d’hiver (je suis toujours en avance sur mon temps) et d’une cuisse de lapin, chacun. C’est un plat que j’avais cuisiné lundi dernier et dont j’avais gardé deux portions pour le réchauffer pour samedi midi. Dont acte. Je suis donc plutôt bien organisé dans mon intendance domestique. Mais là n’était pas le propos que je voulais tenir au sujet de ce que j’ai... [Lire la suite]
01 octobre 2017

un indice ?

Quel jour sommes-nous ? Ma foi, en me levant, je ne me suis pas posé la question mais un peu après, je me suis dit que nous devions être un jour différent de celui, passé, hier et de celui, à venir, de demain. Et cette fois, je suis sûr que ce n’est pas l’inverse… C’est aujourd’hui, dimanche… tiens, ma jolie Maman, ce sont des roses blanches, toi qui les aimes tant… Oui mais non, ça n’est pas le jour de la semaine dont il est question, ici. Dimanche, oui, dimanche, d’accord mais c’est toutes les semaines que dimanche revient... [Lire la suite]
04 octobre 2016

le vieux loubard

Ça pourrait être l’histoire d’un vieux loup de mer qui aimerait aller au bar. Au petit bar du coin. Et c’est là que ça serait très drôle mais pour ceux qui ne connaissent pas l’astuce, forcément, ça n’a pas un grand intérêt, comme début d’histoire. Ça ne leur fait pas dresser l’oreille avec l’envie et la curiosité d’en savoir (beaucoup) plus, un sourire aux lèvres devant une telle promesse de bon temps à venir. Alors que ceux qui ont compris du premier coup, ils vont se dire, encore une fois : mon Dieu (mais vous pouvez m’appeler... [Lire la suite]

18 avril 2016

cuisiner sous hypnose

Il paraît que le cerveau ne fait pas la différence entre un acte induit et un acte réellement effectué. C’est ce que m’avait dit mon homéopathe hypnotiseur à l’époque où il me faisait justement des séances d’hypnose. En gros, si on veut schématiser, ça veut dire que si quelqu’un fait de la musculation seulement sous hypnose, il n’est pas impossible que son corps finisse par changer légèrement à la longue. À la très longue. Le problème, c’est qu’en même temps que j’écris ça, je me rends compte que ça va sembler totalement incroyable.... [Lire la suite]
24 février 2016

de sept à quatre

La course aux appartements a bel et bien repris, depuis deux jours. Hier, la visite d’un bien qui a tapé dans l’œil du président mais un peu moins dans le mien, pas tant pour le bien en lui-même que pour le quartier que je ne sens pas plus que ça. Et cet après-midi, deuxième visite d’un autre bien qui me trotte dans la tête depuis que nous l’avons vu la première fois, il y a trois semaines. Cette fois-ci, il me fallait le revoir pour pouvoir enfin choisir : ça passe ou ça casse. M’en débarrasser l’esprit ou me décider à aller... [Lire la suite]
17 janvier 2016

finalement, peut-être que pas, voire carrément non

Finalement, peut-être que pas… non, peut-être que nous ne donnerons pas suite à cette visite d’hier, au demeurant, très intéressante mais il y avait trop de mais pour que ça devienne un appartement qui nous séduise totalement. D’abord, et même si j’aurais dû en faire abstraction, il n’était pas chauffé et malgré le grand soleil, nous l’avons visité comme si nous étions dans un igloo et ça ne donne pas envie. Je pense que les propriétaires auraient pu allumer un ou deux radiateurs pour montrer qu’il peut y faire moins froid, dans cet... [Lire la suite]
03 juin 2015

sous le kilt ?

Parmi les choses auxquelles je n’avais pas pensées, avant de me faire opérer, il y a cette histoire que la cicatrice en cours et le pansement pour la protéger étaient situés à un endroit stratégique : la sangle abdominale, à l’aine gauche. Et qui aurait pu me dire que j’aurai du mal à mettre un slip, un boxer ou un pantalon ? Personne ne m’a rien dit. Si j’aurais su, je serais pas venu, comme disait l’autre. Parce que toutes ceintures de ces (sous) vêtements sont exactement à l’endroit où ça me fait mal si ça appuie trop... [Lire la suite]