20 juin 2019

un verre, ça va ; trois verres, bonjour les gars de la marine

Oui, je sais, je devrais mieux me tenir car je trouve qu’il y a du laisser-aller. Depuis que je ne travaille plus, j’ai eu quelques occasions de me lâcher en soirée ou lors de certains rares déjeuners mais à chaque fois, alors que j’avais juré qu’on ne m’y reprendrait plus, on m’a repris la main dans le sac et les lèvres à la coupe. Tiens, par exemple, ce midi, alors que nous étions au restaurant avec le président, son petit-neveu et la copine de ce dernier, nous avons partagé les choses en deux groupes, pour tout : quand nous... [Lire la suite]

31 août 2018

qui veut une banane un peu (trop) mûre ?

J’ai un problème avec les fruits, certains fruits quand ils sont trop mûrs. Ça ne me fait pas du tout la même chose avec les gens. Je n’aime pas. Pas vraiment. Voire pas trop. Et peut-être même pas du tout. Parce que j’ai l’impression, alors, qu’ils sont comme alcoolisés et je n’aime pas l’alcool. Surtout dans les fruits. Un peu dans certains plats salés (crevettes flambées au pastis, par exemple) mais pas beaucoup. Et plus globalement, je ne bois pas d’alcool si ce n’est du vin blanc, du vin rosé ou du champagne, occasionnellement.... [Lire la suite]
30 mars 2018

pour pas un radis ?

Bon, les poireaux, c’est fait : rinçage, essorage, épluchage, éminçage et égouttage. Là, ils viennent de se payer une bonne tranche de beurre dans une sauteuse (ça n’a rien de sexuel) et ensuite, j’y ai plongé des diots de Savoie (une variété de saucisses d’origine savoyarde – toujours rien de sexuel, je vous le jure) jusqu’à ce que ça crépite un peu. Alors là, j’ai saupoudré de faine et j’ai mouillé de vin blanc (non, non, toujours pas), j’ai remué et maintenant, je dois attendre une bonne grosse trentaine (ou une petite... [Lire la suite]
16 février 2018

bon, alors, c’est oui ou c’est non ?

Bon, alors, c’est oui ou c’est non ? Il va pleuvoir ou ça va rester plutôt sec ? C’est fromage ou dessert ? Tu veux ou tu veux pas ? Si tu veux, tant mieux, si tu veux pas, tant pis. C’est vrai, ça. Ce matin, c’était humide de chez humide. Même sans pleuvoir, on sentait l’aqueux partout et j’étais à deux doigts de remonter chercher une buée de sauvetage pour être sûr de ne pas me noyer dans toute cette moiteur mi froide, mi chaud. Et justement, j’ai décidé que ça ne me ferait ni chaud, ni froid et je suis resté... [Lire la suite]
18 juin 2017

ah, le petit vin blanc...

Forcément, moi qui suis plus sensible au vin blanc et au vin rosé qu’au vin rouge, en quittant ces amis que je viens de me faire, je n’avais plus qu’une idée en tête : ouvrir une bouteille de blanc et en boire un verre ou deux, tant pis pour la chaleur excessive. Avec un peu de chance, ça m’aurait désaltéré et sans aucune chance, ça m’aurait enivré. Et j’aurais eu mal à la tête, ce soir et même demain. Alors, finalement, mieux valait que je n’en avais pas une d’avance dans le réfrigérateur. Je n’aurais pas bu que pour me... [Lire la suite]
28 mai 2017

je n'ai pas pris ma pilule du lendemain !

Avec ces quelques jours de vacances, en famillamis, j’ai perdu un peu quelques repères habituels. Déjà, j’ai pris l’habitude de me lever vers 8h, ce qui n’est pas bien du tout car dès mardi, je vais reprendre mon rythme de travail avec une reprise probablement à 3h30 du matin pour ne pas dire de la nuit. Il va donc falloir que je me programme le réveil pour les deux matins à venir, à une heure un peu plus décente en fonction de ma fin de carrière professionnelle. Je vais étudier ça juste après. Ensuite, depuis trois jours, je bois... [Lire la suite]
07 décembre 2014

pour oublier

Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans les journaux ni même dans les blogs et encore moins dans le mien même si celui-ci est quand même le moins perverti de tous ceux qui existent, dans le genre. Et ce n’est pas parce que son auteur est lui-même un pervers, toujours dans son genre, que le contenu de ce qu’il écrit peut l’être. Et en plus, suis-je entièrement responsable de mes paroles ? De mes actes, oui, mais de mes propos ? Quoiqu’il en soit, hier, je parlais comme si j’avais vraiment bu trop de vin, comme si ma... [Lire la suite]